Collection Chapleur (suite) : Ni fleurs, ni couronnes

Consternation ! Éric Munier, maire d’Amneville, vient, me rapporte-t-on, de donner l’ordre de faire de la place dans les serres municipales afin d’y déménager la collection Chapleur pour louer au premier juillet prochain le bâtiment du musée. On n’ose imaginer les conditions de ce déménagement à moindre coût par les employés municipaux et les pertes et dégradations possibles durant le transport. On vous laisse juge aussi des conditions de conservation de ces motos ancestrales dans des serres qui sont par nature humides et ensoleillées.

Catastrophique et d’autant plus dommage que les négociations menées par Jean-Baptiste Chapleur, le petit fils de Maurice à qui nous devons cette collection unique, ont bien avancé. La municipalité de Lunéville dont le château a été restauré totalement après son incendie, lui a exprimé son intérêt pour la collection dont elle pourrait exposer tout ou partie conjointement avec d’autres souvenirs de l’industrie régionale, faïencerie et automobiles Lorraine Dietrich. Le château de Lunéville, confirme Jean-Baptiste Chapleur, est prêt à tout partenariat. Il propose dès à présent des locaux sécurisés et chauffés de 1200 m2 pour la conservation de la collection et dispose par ailleurs de 15 000 m2 ayant vocation à devenir un musée. Tout n’est pas si simple et le financement reste la pierre d’achoppement majeure, mais il existe au départ une volonté réelle de trouver une solution dans ce sens et il est urgentissime d’arrêter les agissements de la mairie d’Amneville… avant que la collection ne se dégrade tant qu’elle n’intéressera plus personne.

Jean-Baptiste (à gauche) et Daniel Chapleur au musée d'Amnéville le 8 avril.

Jean-Baptiste (à gauche) et Daniel Chapleur au musée d’Amnéville le 8 avril.

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

3 commentaires sur “Collection Chapleur (suite) : Ni fleurs, ni couronnes

  1. Jm Spies dit :

    Malheureux…mais dans la suite logique de ce que cette mairie a fait a cette collection
    De plus c est certainement le moyen d « egarer » certaines choses…

  2. destailleur dit :

    Bonjour @mis Motocyclistes,

    En soutien à l’action de sauvegarde de la collection de Maurice Chapleur, j’ai décidé de rallier Lunéville par la route ( 430 km aller ) avec une motocyclette à fourche à parallélo … ce sera à l’occasion du week-end du Patrimoine … ! Aux dernières nouvelles , j’ai rendez-vous là-bas avec deux autres amis  » aventuriers  » … c’est informel, gratuit , pour la cause … et puis rouler un peu, quel plaisir …

    Motocyclistement vôtre … mon nom importe peu …

  3. HELION dit :

    Le « devoir de mémoire », si souvent utilisé et rappelé, passe après les intérêts financiers de certains !!
    Encore une disparition de notre patrimoine en vue, hélas !!

Comments are closed.