Coupes Moto Légende 2015 : 2e tour de parc

Quasi impossible de tout voir qu’on vous disait, mais on va faire un effort pour compléter notre tour de parc.

Photos © FMD/moto-collection.org  sauf indication contraire
Les liens en bleu ouvrent une nouvelle fenêtre avec la description de la moto concernée

Dans les stands en bords de piste pour en finir avec eux, il y’a avait aussi cette mystérieuse MV Austa 125 double arbre DESMODROMIQUE : la surprise apportée par l’équipe d’Ubaldo Elly.

La MV Desmo avec son propriétaire aussi top que sa machine. Photo © Christophe Bogula

La MV Desmo avec son propriétaire aussi top que sa machine.
Photo © Christophe Bogula

MV Agusta 125 desmo-220 MV Agusta 125 desmo-223

Une MV Agusta 125 double ACT à distribution desmodromique aux Coupes Moto Légende !… et il fallait la débusquer car, faute de frappe ou autre raison, elle était engagée sous le pseudo fallacieux de MV Agusta double arbre de 1953 et cette petite merveille, n’en avait absolument pas l’air avec son cadre et ses suspensions similaires à celles des versions de la fin des années 50. Il s’agit en fait d’une totale reconstruction par la fameuse écurie d’Ubaldo Elly de l’unique version double arbre à commande desmodromique des soupapes jamais réalisée par l’usine MV Agusta. Elle ne courut qu’une seule fois – c’est là où la date indiquée sur le programme étonne – à la première course du championnat italien de la saison à Modène en 1959 avec Tarquinio Provini au guidon. L’essai ne dut pas être concluant, car on ne revit jamais la 125 desmo (pas plus d’ailleurs que la 250 injection testée à la même épreuve !). Extérieurement rien ne distingue cette desmo d’une double ACT d’usine non desmo. On peut croire sur parole Lucio Castelli, le bras droit d’Ubaldo Elly. N’empêche, j’aimerais bien voir le moteur ouvert pour admirer le dispositif !

Honda 50 CR110-116

 

Le précédent article présentait en détail les fabuleuses Guzzi, mais même leurs camions méritaient le détour.

Aermacchi-105

 

Dans les démos de la catégorie E (de 175 à 350 cm3 de 1946 à 1968) les Aermacchi étaient venues en force de France et des Pays-Bas. Au premier plan, l’Ala d’Oro 350 S de 1967 ex-écurie Borie du président de l’Aermacchi-Ital-club, Alain Nibart.

13a MGC-Kohler Escoffier Buisson s248

 

Les Buisson père et fils,… heureux ! le premier, Dominique sur sa 1000 Kœhler Escoffier de 1927 et le second, Thomas, dont c’était la première expérience sur circuit, au guidon d’une la MGC 250 N3BR course. Pas mal pour un début !

13b-MGC 250 Thomas Buisson-269Les MGC 250 compétition se comptent déjà sur les doigts d’une main partiellement amputée, mais en plus celle-ci était la moto personnelle du constructeur Marcel Guiguet.

13c-Koehler-Escoffier-1000-Dom-Buisson-261On ne présente plus la 1000 Koehler Escoffier V twin à simples arbres à cames en tête entraînés par arbres et couples coniques.

13d- Scott 500 TT replica 1929-Pavel Simek

 

Qui enfume l’autre, la 1000 Koehler par l’extérieur ou la 500 Scott TT Replica 1929 de Pavel Simek ?

13e-Peugeot 350 ACT-1927-253Les motos françaises à abre à cames en tête ne sont pas si courantes. En voilà une autre, l’unique exemplaire connu, de la 350 Peugeot monocylindre dessinée par Antonesco (comme la 500 bicylindre) en 1925.

14b NSU 500 SS Bullus 1930

 

Toujours aussi impressionnant le 500 à ACT dessiné par Walter Moore pour la NSU 500 SS Bullus de 1930. Toute ressemblance avec les premières Norton ACT n’est absolument pas fortuite !

13f-Allegro 350 bimoteur 1929-1Un moteur c’est bien, mais deux c’est mieux ! C’est le raisonnement que tint en 1929 Arnold Grandjean le constructeur des Allegro qui connut quelques succès en courses de côte avec cette 350 à « double Villiers » amenée aux Coupes par Jacques Chabrière

15-Dollar 500 S3 1929 P Michel-9La Dollar 500 S3 de 1929 de Patrice Michel, une parfaite restauration.

17-Montgomery-350-Jap-1930-K-AmstutzPas courante dans nos contrées la Montgomery 350 à moteur JAP et il suffit de comptabiliser les autocollants pour voir que celle-ci roule souvent et partout avec au guidon, l’une des très rares pilotes féminines en courses d’anciennes, Katharina Amstutz.

16-KR-250-Super-Sport-1929-Jap-H-Bohm-188L’un des gros avantages du circuit de Dijon-Prenois est que sa situation géographique nous permet de voir nombre de motos allemandes inconnues chez nous comme cette Kammermeier & Reicheil 250 Super Sport 1929 Jap pilotée par Horst Bohm.

26-Harley-Ambiance-course-_5278

Comme d’habitude la bande des furieux en Harley Davidson 750 WLC a oublié qu’il ne s’agissait que d’une démo. (Punis, cette année les BMW R5 SS allaient nettement plus vite !) Elle sont, en apparence, presque d’époque mais quand même un frein de Honda sur une Harley… on en a brulé pour moins que ça !

27-Indian 1265 Four 1931-A. Schnyder ch-24

 

Une américaine plus noble et très proprement menée, l’Indian 1265 cm3 quatre cylindres de 1931 du suisse Armin Schnyder qu’on remercie de nous montrer son superbe fond de carter ailetté.

29-FN 750 M50-1924-12Autre quatre pattes, belge cette fois, la FN 750 M50 de 1924 de Roland Hauger, un habitué.

Triumph 500 P 1926-George Shuttleworth-33

Un peu de fantaisie dans ce monde de brutes avec la Triumph P500 de 1926 d’un duo de clowns britanniques menés par Graeme Hardy.

Terrot 350 HOT1930 S Laurent-2

 

Classique et de bon goût, la Terrot 350 HOT 1930 de Simon Laurent

Terrot huile ricinnée 1930s-50… et, sur une autre Terrot, un rarissime bidon d’huile « ricinée » aux couleurs de la marque. La classe, non ?

Velocette 350 KTT Mk1 -1933 Boura-37

 

Autour du camion de Jean Lalan, où tout n’est pas à vendre, la mémorable Velocette 350 KTT de Jean Boura qui remporta de Bol d’Or en 1933.

31-Motobécane 1953-4962Un petit tour dans le parc où on apprécie toujours les mises en scène de quelques concurrents ici avec une Motobécane 175 de 1953 attelée de sa remorque porte bagages.

32-Indian ambiance-316Le club Indian installe traditionnellement ses tipis et pas seulement pour le décor, ils y couchent et y font même la cuisine. En bleu et en tête de file, la favorite du président, une Indian Power Plus de 1916 modèle 1917. Magnifiquement restaurée dans sa couleur d’origine elle a été retrouvée près de Pithiviers rouillée mais hyper complète avec son carnet d’entretien, ses accessoires et même les tenues du pilote.

34-Ariel 500 Sloper 1931 J Muller-371

 

La mode des « Sloper » à cylindre incliné ne toucha pas seulement Panther et BSA, mais aussi Ariel qui commit cette 500 SG en 1931 avec ses ailettes radiales façon Moto-Guzzi. 

Motoclub de l'est Ambiance course _5299Le Rétro Motocycle Club de l’Est est toujours l’un des plus représentés, trente-cinq motos cette année ; c’est aussi l’un des rares à amener quelques avant-14, à commencer par la Peugeot 500 double ACT à 8 soupapes de 1913 reconstruite par Jean Boulicot.

36-Aermacchi  250 Chimera Alain Nibart-141L’Aermacchi 250 Chimera de 1957 d’Alain Nibart a beaucoup attiré les regards et son propriétaire n’en est pas peu fier.

37-Aermacchi 250 Chimera -346Quand on pense que c’est à partir de cette moto que seront créées toutes les sportives de la marque !

33-BFG ambiance -hjBFG toujours fidèle aux coupes… à se demander si elles quittent le circuit d’une année sur l’autre.

30-Jeunes Ambiance -367

 

La jeune génération n’a pas tout à fait les mêmes goûts mais elle est là et c’est le principal.

Kawasaki 750 H2 Ambiance -366Quelle 750 H2 préférez vous, la bleue ?

Vincent Egli-292On vous laisse jouer aux jeu des sept erreurs avec ces deux 1000 Vincent Egli Godet siamoises qui n’ont en fait pas grand chose de commun.

La suite au prochain épisode avec un spécial 50 cm3…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

2 commentaires sur “Coupes Moto Légende 2015 : 2e tour de parc

  1. Vlieghe dit :

    Toujours aussi magnifiques vos photos commentées avec passion et savoir. Merci

  2. LAURENT Simon dit :

    Superbes photos, et quel plaisir d’avoir roulé dans la série C avec des motos plus belles les unes que les autres…
    Merci pour le petit clin d’œil de ma HOT!
    Simon Laurent

Comments are closed.