Plein phare sur la Peugeot 350 P105 de 1927

Présentée au salon de Paris d’octobre 1927 la Peugeot P105, moderne 350 à soupapes culbutées et bloc moteur, inaugure aussi l’ère de l’éclairage même si celui-ci n’est encore proposé qu’en option.

Il s’agit sur ces photos du premier modèle avec le réglage d’huile du palier gauche sur le carter et les vitesses par « grand levier » replacé par la suite par un renvoi et un petit levier de sélection fixé sur le réservoir.(voir la P105 DT 1933)

Peugeot 350 P105 Salon 1927

Veille d’ouverture du salon sous la coupole du Grand Palais en octobre 1927. Le bouchonnage des freins et carters ne sera pas repris sur la série.

Ce modèle du salon 1927, n’a pas encore reçu les logos Peugeot, car il doit justement servir de modèle pour les publicités Marchal qui expose ici tout son savoir-faire électrique : phare, tableau de commande sur le réservoir.

Paul Péan, le pilote vedette maison pose sur la P 105 pour une publicité Marchal en janvier 1928.

Paul Péan, le pilote vedette maison pose sur la P 105 pour une publicité Marchal en janvier 1928.

Photos d’usine du moteur dans sa toute première version avec un levier de vitesses direct à droite et un réglage du débit d’huile sur le carter gauche. La P105 inspira même un livre pour la jeunesse par M-A. Baudouy. L’auteur avait vraiment le moral car la lourde P 105 n’était pas spécialement destinée au motocross.

Photos d’usine du moteur dans sa toute première version avec un levier de vitesses direct à droite et un réglage du débit d’huile sur le carter gauche.
La P105 inspira même un livre pour la jeunesse par M-A. Baudouy. L’auteur avait vraiment le moral car la lourde P 105 n’était pas spécialement destinée au motocross.

Quelle est la moto ?

Les réponses du quizz : bien avant les multiples artifices permis par Photoshop et ses copains, les trucages et détourages étaient aussi de règle et celui-ci est particulièrement malin. La photo, destinée à une publicité pour Marchal est celle d’une Peugeot 305 P105 qui a été retournée, soit pour qu’on ne reconnaisse pas trop la marque, soit parce que le publicitaire voulait une photo qui regarde à droite. Résultat des courses, le pilote est gaucher, sa ceinture se boucle du mauvais côté, et la moto, méconnaissable, n’a bizarrement pas de levier de changement de vitesses, mais le détail qui tue est le numéro d’immatriculation que le retoucheur a soigneusement peint au pinceau et à l’endroit.

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

2 commentaires sur “Plein phare sur la Peugeot 350 P105 de 1927

  1. Yves Campion dit :

    Ahhh, Mick & la P105 !
    Toute ma jeunesse et peut-être le pied à l’étrier…

  2. François Arsène dit :

    Une photo de BSA Gold Star cross – inversée, la transmission primaire est passée à droite – pour illustrer la couverture d’une bluette à la gloire de la P105, fallait oser !

Comments are closed.