Rumi sorti de grange… belge

Les miracles existent encore, la preuve… je reçois, il y a quelques semaines, une lettre d’une dame belge (recopiée en partie dans les légendes des photos qui suivent) qui me demande où elle pourrait vendre en Belgique le Rumi 125 Sport de son mari récemment décédé… je lui donne donc l’adresse de l’ami Yves Campion qui fait mieux que la renseigner puisqu’il lui achète l’engin … que vous verrez exposé au salon Moto Légende dans quelques jours : une merveille, le fort rare type Rumi 125 Super Sport de 1955, première main bichonné pendant tout son existence et parfaitement d’origine à l’exception de la selle biplace montée lors de l’achat.

Plus qu’une simple moto, c’est une très touchante histoire d’amour que l’ancienne propriétaire de la belle, raconte avec passion.

« …Cette Moto a été achetée par mon mari en 1955. Elle avait été exposée à Bruxelles au salon de l'auto/ moto de 1955. C'est celle là même qu'il a acquise.… »

« …Cette Moto a été achetée par mon mari en 1955. Elle avait été exposée à Bruxelles au salon de l’auto/ moto de 1955. C’est celle là même qu’il a acquise.… »

Rumi-06

« Le temps a passé, mais la Rumi nous a suivi dans notre vie… elle était dans de bonnes mains. Elle est toujours restée à l’intérieur sous une couverture de cheval. Je sais que de temps en temps il la faisait tourner (elle est toujours restée son amour de jeunesse! ) Quand nous avons revendu le garage, elle nous a suivi à la maison et a trouvé sa place au garage où elle se trouve toujours couverte »…

Rumi-05

« …Elle n’a jamais été accidentée et c’est toujours la peinture d’origine. Elle n’a eu qu’un seul propriétaire qui a été le meilleur qui soit possible. Elle tournait encore très bien et le moteur n’a jamais grippé. »

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

4 commentaires sur “Rumi sorti de grange… belge

  1. spies jm dit :

    tout simplement magnifique !

  2. François Arsène dit :

    c’est donc un Rumi -Rumi ? Si je ne m’abuse le scooter Rumi Formicchino était devenu le Sarolea Djinn en Belgique

  3. fmd dit :

    Rumi, Rumi si, mais avec une certaine hérédité belge car il a été conçu par l’ingénieur Luigi Salmaggi qui commence par travailler chez Saroléa en 1936-37, puis, attiré par le fascisme, part en Italie où il développe la Gilera Saturno puis le Rumi. Et comme il parlait le belge couramment, c’est lui qui revint visiter Saroléa pour négocier l’importation du Formicchino sous logo local.

  4. Louis dit :

    Très touchant le petit récit de cette dame, Louis

Comments are closed.