Salon Moto Légende 2015 #2

Les sites généralistes et les magazines vous montreront tout ce qui est le moins ancien aussi nous ne nous attarderons ici que sur… le reste.

Photos FMD/Moto-collection.org – Les liens en bleu renvoient aux fiches descriptives des marques et motos concernées.

Le stand Aermacchi Ital Club… en hommage à Léopold Tartarini

Le stand Aermacchi Ital Club… en hommage à Léopold Tartarini

Le stand d’Alain Nibart et de son Aermacchi Ital club était dédié cette année à Leopoldo Tartarini auquel il a déjà été rendu hommage ici et, beaucoup plus longuement dans cinq numéros de LVM.Derrière l’Aermacchi 350 TV de 1972, étaient donc exposées cinq belles « Tartarinades » , une Ducati 200 Elite, Italjet Dragster 125 de 2004 et, sur les planches, un Italjet ISS 50 de 1962 et le fameux Mustang 50 de 1965.

Ducati 200 Elite version America 1962

Ducati 200 Elite version America 1962

La Ducati Elite 200, ici dans sa version America à grand guidon, faisait suite à la 175 Sport de 1957 et reprenait le fameux réservoir torturé dessiné par Leopoldo Tartarini dans une flamboyante robe chromée pour séduire le marché US.

Une rareté ce Massardier, vous en aviez déjà vu, vous ? Moi, jamais !

Une rareté, ce Massardier, vous en aviez déjà vu, vous ? Moi, jamais !

La paire était trop chère, mais j'ai craqué pour un !

La paire était trop chère, mais j’ai craqué pour un !

Une rareté sur la bourse, un moteur Massardier 2 temps de 175 cm3 venant d’une Royal Moto 1928.

Comment résister à ce presse-livre trouvé chez un bouquiniste

 

 

Patrick Barrabes et son moteur de mob à ACT

Patrick Barrabes et son moteur de mob à ACT

L’incroyable moteur de Mobylette quatre temps à ACT ! « J’ai trouvé ça sur ebay pour à peine 300 €» raconte Patrick Barrabès, le pape (toulousain) des Motobécane « cela vient d’un ancien agent Motobécane qui l’a construit au début des années cinquante. La base est un moteur de Poney 50 cm3, l’ancêtre de la Mobylette, sur lequel le mécanicien a greffé une culasse d’AMC modifiée. Les culbuteurs sont en tôle pliée et une chaîne entraîne l’arbre à cames en tête. Le graissage est à huile perdue qui descend par gravité sur l’ACT puis vers le vilebrequin… et on voit que le moteur a longuement tourné, car l’intérieur est super calaminé »

Un raffinement de la Royal Enfield LS, le frein au pied bloque la béquille

Un raffinement de la Royal Enfield 500 LS, il faut actionner la pédale de frein pour débloquer la béquille

Royal Enfield 500 de 1953 : les culasses et cylindres séparés viennent de la 250

Royal Enfield 500 de 1953 : les culasses et cylindres séparés viennent de la 250

Super le stand Royal Enfield ne se contentait pas d’exposer ses machines modernes, mais avait aussi un podium avec deux pièces historiques, la rare 500 LF à quatre soupapes de 1932 et la première 500 bicylindre de la marque en 1953.

Rumi 125 Bicarbu face au Supersport mono carburateur.

Rumi 125 Bicarbu face au Supersport mono carburateur.

Étonnant face-à-face entre un Rumi 125 bicarbu de 1955 amené par le club de la marque et la version Super Sport monocarbu de la même année dans son jus d’origine avec le gros réservoir optionnel et une selle…belge.

5 € pour les motos en chocolat belge.

5 € pour les motos en chocolat belge.

J’avais pourtant dit que je ne parlerais pas des vendeurs de bonbons, mais il faut faire une exception pour l’ami Campion qui a retrouvé quelques moules d’époques et fait couler par un chocolatier belge voisin de chez lui, ces appétissantes motos en chocolat d’une douzaine de centimètres. A 5 € pièce, c’était une gâterie à ne pas manquer !

Profusion de coques Roca et autres à ce salon, mais la rareté de celle-ci ce sont les roues Roca à cinq cercles.

Profusion de coques Roca et autres à ce salon, la rareté ici ce sont les roues Roca à 5 cercles.

Une petite Japonaise quand même, parce que c’était l’année Suzuki et le club de la marque présentait cette 750 GT à cadre et roues Roca.

Yamaha 500 XT du Paris-Dakar 1980

Yamaha 500 XT du Paris-Dakar 1980

Le musée très fourni de Yamaha Motor France avait délégué, entre autres, une des Yamaha 500 XT du 2e Paris Dakar remporté en 1980 par Cyril Neveu (11 XT 500 sur les 25 motos à l’arrivée).

La Yamaha XT80 et les auteurs du canular. Le cadre, le bras oscillant et le réservoir viennent d'une Yamaha GT 80 des années 70 copieusement modifiée pour accueillir un moteur de Honda 80 CY, une fourche de Dirt 50, des roues d'YZ 80. Tout le reste estfait sur mesure...

La Yamaha XT80 et les auteurs du canular. Le cadre, le bras oscillant et le réservoir viennent d’une Yamaha GT 80 des années 70 copieusement modifiée pour accueillir un moteur de Honda 80 CY, une fourche de Dirt 50, des roues d’YZ 80. Tout le reste est fait sur mesure…

Superbe canular concocté par Nicolas Sonina : une annonce censée venir de Yamaha Motor France avant le salon promettait une sensationnelle nouvelle XT à Moto Légende. Il s’agissait en fait de ce XT80 unique et ressemblant à s’y méprendre à la XT 500 , une superbe réplique réalisée par la bande de Classic Machine  .

 

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

6 commentaires sur “Salon Moto Légende 2015 #2

  1. Louis dit :

    Belles Photos de ces Anciennes Machines , je dis encore, Louis

  2. François Arsène dit :

    La Ducati 200 Elite America, superbe travail de restauration de notre ami de Biarritz, bravo !

  3. Jicécé dit :

    Balèze ce Ciril Neveu, partir en tête sur 11 XT et arriver avec 25 et ce dans le désert, y’a eu un précédent avec des petits pains.

  4. fmd dit :

    Vrai que ma phrase n’était pas claire, je modifie !

  5. jackymoto dit :

    Je me souviens des peinture des Ducati et autres Mototrans espagnoles, très belles mais d’une finesse
    extraordinaire: avec un kg de peinture, ils devaient barbouiller au moins 6 ou 7 pétoires…

  6. Benoit dit :

    Bravo aux auteurs de la XT80. Moi aussi j’ai flashé sur cette machine surprenante, c’est vraiment la moto Bonsaï

Comments are closed.