Vintage Revival Montlhéry 2017

La quatrième édition du Vintage Revival Montlhéry vient tout juste de se terminer que nous rêvons déjà tous à la prochaine, le problème est qu’il va falloir attendre deux ans. Hé Vincent Chamon & Co, pas moyen d’annualiser la chose ?

Pas de chance cette année, il a fait froid et il a plu surtout le samedi et les effets conjugués de la pluie et de l’huile perdue sur la piste ont singulièrement calmé les ardeurs des courageux qui tournaient…  surtout en deux roues, car cyclecars et voitures profitaient au contraire des éléments pour faire le spectacle.

Deux jours pour tout voir, quasi pas possible tant les plateaux étaient riches en deux, trois et quatre roues. En voici un panorama très incomplet en quelques photos avec un accent tout particulier sur les ABC, la marque à l’honneur cette année en moto. Cela nous valut, si j’ai bien compté dix ABC exposées dont une version type C de 1914 avec son flat twin disposé en long dans le cadre, quatre britanniques classiques et cinq ABC-Gnome et Rhône dont la Barthélémy spéciale avec un cadre de Gnome CM2 de 1936. Rajoutez à cet incroyable tableau de chasse trois/quatre Skootamota du même constructeur et puis une surprise : « Nice bike, you have! » me dit un Anglais d’un certain âge alors que j’amenais mon ABC Gnome & Rhône personnelle au pesage, et il se présente « je suis Adrian Bradshaw, le neveu du constructeur Grandville Bradshaw ! »  et comme si cela ne suffisait pas je découvre que ce neveu passionné et son fils ont amené avec eux une automobile ABC avec, à l’échelle près, le même moteur flat twin culbuté que sur les motos, mais en 1280 cc !  Restons dans les série et bougeons de quelques tentes pour voir une tout aussi incroyable réunion de sept Koelher Escoffier 500 Mandoline des années vingt, et puis un peu plus loin trois Jonghi, la 350 TJ4 latérale  de 1931, la même TJ4 en version culbutée et un 125 simple arbre de l’après-guerre présentées par Patrick Delli, le spécialiste incontesté de la marque qui avait exceptionnellement quitté la Grande-Bretagne où il réside, mais impossible de tout décrire en quelques lignes, je vous laisse aux images… Pour en voir plus encore et en particulier toutes les automobiles, je vous renvoie au diaporama concocté par le Vintage Revival, c’est ICI

Cliquez sur les photos pour accéder au diaporama et aux légendes

photos © F-M. Dumas moto-collection.org

 

Pour compléter cet article avec des photos, merci de me joindre sur info@moto-collection.org

6 commentaires sur “Vintage Revival Montlhéry 2017

  1. DECRETON Jean-Paul dit :

    Merci, François-Marie,
    Superbes photos! Un vrai régal.
    Mettras-tu les photos des TJ4?
    A bientôt.
    Bien cordialement,

  2. dominique buisson dit :

    QUOOOOA ! Francois Arsenne boit du COCA ! il choc est terrible

    Deprofondis

  3. fmd dit :

    Surtout pour lui…

  4. Jackymoto dit :

    Flûte, je ne savais pas que François Arsène était souffrant….Les vilebrequins d’ABC m’ont toujours impressionné, encore plus minuscules en vraie qu’en photo!

  5. François Arsène dit :

    merci de votre sollicitude, mes amis. Je ne voudrais pas que cet événement exceptionnel entache ma réputation d’autant que je suis Hospitalier de Pomerol depuis 1998 ! Après une cure du côté de Margaux ça devrait s’arranger et quelques incantations à St Estèphe et St Emilion devraient m’obtenir l’absolution !

  6. fmd dit :

    Nous sommes rassurés !

Comments are closed.