Bianchi - Freccia Celeste
 Retour liste des marques


Bianchi Freccia Celeste  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1016

Cylindrée : 350
Modèle : Freccia Celeste
Production : 1925 - 1930
Catégorie : (R) Racing
   
Bianchi
350 Freccia Celeste -1927
La moto de course la plus homogène de son temps

Parlez donc de la Freccia Celeste de Tazio Nuvolari aux tifozi de la moto italienne et ils ne pourront s'empêcher de verser une larme.

Aux sommets de la technique
Surnommée "Freccia Celeste" (flèche d'azur) en raison de sa couleur bleu pastel, la Bianchi 350 aux si nombreuses victoires résume le meilleur de la technique utilisée en course entre 1925 et 1930. Pour affronter la concurrence très sévère de l'époque, Bianchi avait développé une authentique machine de Grand Prix à double ACT, une technique qui avait déjà ses lettres de noblesse en automobile mais que Bianchi allait être le premier à utiliser avec succès en moto.

Un étonnant palmarés avec Tazio Nuvolari
Tazio Nuvolari, qui allait devenir l'un des plus légendaires pilotes automobiles sur Alfa Romeo, donna à la Bianchi ses premiers lauriers en 1924, sur le circuit de Brescia puis sur le très difficile circuit del Lario, trente-six ­kilomètres terribles qui réclamaient puissance, accélération, freinage et tenue de route. La Bianchi remportera les six éditions de l'épreuve entre 1925 et 1930 dont cinq fois aux mains de Nuvolari. Elle sera aussi trois fois championne d'Italie en 1926, 28 et 29 et gagnera le tour d'Italie en 1926. Cinq fois ­encore la Bianchi, impériale, remporte le GP des nations à Monza. Pilotée par les plus grands noms de son temps, elle oppose sa parfaite homogénéité aux Rex Acme, AJS Big Port, Velocette KTT et Rudge quatre soupapes. Ce n'est qu'à partir de 1930 que cette concurrence britannique arrivera à surpasser la Freccia Celeste qui sera alors remplacée par une 500 cm3, toujours à deux ACT.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 384 cm3 (74 x 81 mm) - 20 ch/5 000 tr/min - 2 ACT entraînés par arbre, 2 soupapes à 90° - Graissage sous pression, carter sec - Semi-bloc moteur, boîte extractible 3 rapports - Embrayage commandé au pied ou à la main Transmissions par chaîne - Cadre ouvert simple berceau - Freins à patin - Pneus 2,50‑x 21".

En 1925, cette étonnante machine battit aussi de nombreux records du monde de vitesse dont les 300 km couverts à 125,4 km/h de moyenne.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales