Puch - SV
 Retour liste des marques


Puch SV motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1606

Cylindrée : 125
Modèle : SV
Production : 1953 - 1967
Catégorie : (R) Route
   
Puch
125 SV 1956
Deux cylindres dont un moteur


Avec un temps moteur tous les deux tours, le deux temps est, théoriquement, deux fois plus efficace que le quatre temps et plus simple à construire car il se passe des complexes systèmes de soupapes d'admission et d'échappement. L'admission du mélange comburant et l'échappement des gaz brûlés sont assurés par le piston qui compresse les gaz frais dans le carter puis découvre l'ouverture de canaux transferts pour les admettre dans la chambre de combustion. Le principe est simple mais son fonctionnement délicat. Les gaz brûlés ne sont pas totalement expulsés du cylindre et le moteur ne donne le meilleur de lui-même qu'à certains régimes.

Dédoubler les tâches
Les deux temps actuels résolvent en grande partie ces problèmes par des systèmes d'échappement sophistiqués (valves rotatives, etc.). Dans le passé, l'une des meilleures trouvailles, pour éviter les mélanges de gaz frais et brûlés, fut de dédoubler le cylindre en conservant une seule chambre de combustion. Ce dispositif, prôné, dès l'avant-guerre, par DKW en Allemagne et Puch en Autriche, permettait une consommation proche de celle des quatre temps tout en conservant la nervosité propre au deux temps.

Une vraie GT sportive
Après des débuts commerciaux prometteurs à partir de 1948, Puch sort, en 1951, sa nouvelle série à cadre en tôle emboutie et suspension télescopique qui, en dépit d'un coût élevé, va connaître un énorme succès jusqu'au début des années soixante. La 175 SV, présentée au salon de Genève 1953, inaugure les roues de 16" alors très en vogue et ce modèle de 10 ch se doublera d'une version SVS à deux carburateurs couplés et double allumage, annonçant 12,3 ch à 6 200 tr/mn.

Moteur 2 t à double piston disposé en long 172 cm3 (45 x 62 mm) - 10 ch/5 800 tr/min - Compression 6,5 - Carbu Ø 24 mm - Lubrification par mélange à 4% - Allumage batterie - Boîte 4 rapports - Transmissions par chaînes - Cadre coque en tôle - Suspen-sions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Roues de 16" - Freins tambour Ø 160 mm - 110 kg - 3 l/100 km - 90 km/h.

Fiables et performantes, les Puch 125, 175 et 250 eurent un grand succès dans les années cinquante.




 


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales