Cagiva - GP
 Retour liste des marques


Cagiva GP motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives :
2317

Cylindrée : 500
Modèle : GP
Production : 1981 -
Catégorie : (R) Racing
   
Cagiva
500 GP - 1981
L'héritière

Les frères Castiglioni, industriels à Varese, sont des passionnés de compétition qui engagent, dès 1978, une 500 Suzuki pour Lucchinelli en championnat du monde. La même année, à peine ont-ils racheté la firme Aermacchi à Harley-Davidson qu'ils pensent à réactiver son image sportive. Le temps de relancer l'activité industrielle, ils engagent Ferrari sur une Yamaha en 1980, afin de préparer l'équipe à un véritable come-back.

Un moteur bien personnel
Ils confient enfin, pour 1981, la conception et la réalisation d'une 500 aux anciens des services course Aermacchi et MV. Le moteur de cette machine s'inspire du Yamaha alors dominant. La distribution est toutefois confiée à quatre distributeurs rotatifs, disposés de façon inhabituelle à plat au-dessus de la boîte de vitesses et entraînés par courroie crantée. Plusieurs cadres différents sont expérimentés, et l'un d'entre eux – étudié par le spécialiste hollandais Nico Bakker – dispose d'une colonne de direction réglable.

Surtout, ne pas se décourager !
La saison se déroule de façon laborieuse. Moteur et partie cycle manquent cruellement de mise au point, et Ferrari ne parvient à terminer qu'un seul Grand Prix, celui d'Alle-magne. Il avait accédé à la septième position dans le GP de Yougoslavie avant d'être percuté par Mike Baldwin. La leçon a porté : pour 1982, Cagiva redessine entièrement sa 500 qui, selon les canons en vigueur, aura désormais un moteur à quatre cylindres en carré. Après dix ans de présence ininterrompue, Cagiva reste aujourd'hui la seule réplique aux Japonais dans la catégorie.

4 cylindres en ligne refroidis par eau -
493 cm3 (56 x 50) - 120 ch/11 000 tr/min - Admission par quatre distributeurs rotatifs Allumage électronique - Boîte à 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre à treillis tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à leviers - Freins av. et ar. à disques - Roues de 16 et 18" - 130 kg -
290 km/h.

Première véritable Cagiva de course, cette quatre cylindres n'aura qu'une brève et peu glorieuse carrière. Elle était peinte en rouge et gris, en hommage aux légendaires MV-Agusta.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales