Gillet Herstal - Luxe à courroie
 Retour liste des marques


Gillet Herstal Luxe à courroie motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2916

Cylindrée : 350
Modèle : Luxe à courroie
Production : 1922 - 1927
Catégorie : (R) Route
   
Gillet Herstall
300 cm3 Luxe à courroie - 1923
La première d'une longue série


Fondée en novembre 1919, la Société Anonyme des Ateliers Gillet à Herstal, met aussitôt sur le marché une motocyclette légère alliant robustesse, qualité et performances, en vue de palier au crucial manque de moyens de transport. En effet, les Belges ne profitèrent que très peu des stocks de motos anglo-américaines, abandonnés en France par ceux-ci à la fin de la Grande Guerre.

Simplicité
En ces temps reculés où les garages n'étaient pas monnaie courante, le public demandait des motos fiables donc simples, et quoi de plus simple qu'un cycle deux temps. Curieusement, le moteur est monté à l’inverse des conventions, la boîte de vitesse étant située à l’avant. L’explication est ingénieuse : il s’agissait d’éviter le patinage de la courroie de transmission en diminuant l’angle formé par le diamètre des poulies avant et arrière. Sur les premiers modèles la culasse est détachable et coulée en aluminium. Les carters suivants seront coiffés de cylindre borgne. Née en 300 cm3, la cylindrée sera portée à 350 cm3 et la moto ne changera plus guère jusqu’à 1927, année de la fin de la production des motos à courroie aux Ateliers Gillet.

En route vers la Gloire
Pour prouver la qualité de ses produits, la jeune firme liégeoise n’hésite pas à s’engager en compétition et les lauriers s’accumuleront, en commençant par la victoire en catégorie 350 cm3 au premier Grand Prix de Belgique (1921). Pour cette circonstance, les motos avaient été équipées d’une transmission à chaîne, l’embrayage étant monté indépendamment du moteur et placé à l’aplomb de la selle. Ces mêmes motos participeront au Tour de France 1922 et ce modèle sera champion de France en 1923.

Monocylindre Gillet 2 temps, 3 lumières - 300 cm3 (74 x 70 mm) - Faisant corps avec une boîte 2 vitesses - Transmission primaire par engrenages - Embrayage multidisque - Transmission secondaire par courroie - Freins av. à patins (type vélo), ar. à poulie-jante - 
80 kg - 90 km/h.

La 3 HP était disponible dans cette version luxe ou Sport. Cette dernière, moins coûteuse, n'avait ni kick ni embrayage.

A découvrir dans le livre «Motos Gillet» de Yves Campion disponible sur ce site.




En savoir plus   Pour en savoir plus sur les motos belges GILLET:
cliquez ici

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales