Benelli - Gran Premio Bialbero
 Retour liste des marques


Benelli Gran Premio Bialbero motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4201

Cylindrée : 500
Modèle : Gran Premio Bialbero
Production : 1938 -
Catégorie : (R) Racing
   
Benelli
500 Grand Prix -1938
La grande sœur oubliée


Benelli débute en course en 1923 avec une 125 standard portée à 150 cm3 et spécialement retravaillée pour Tonino Benelli, le plus jeune des six frères, qui court en catégorie 175 cm3.

La petite bête qui monte, qui monte
Benelli franchit un grand pas en 1927 en construisant une 175 quatre temps à simple ACT dessinée par Giovanni Benelli et avec laquelle Tonino domine sa catégorie en Italie cette année-là. Tonino et son 175 Benelli amélioré remportent encore le championnat d’Italie en 1928, 30 et 31. L’écurie course s’attaque aux courses internationales où le 175 gagne au GP de Suisse en 1931, puis au TT de Hollande et aux GP de Belgique et de France. Fin 1934, les frères Benelli, encouragés par ces succès, lancent la construction de nouvelles 250 et 500 monocylindres.

Du longue course au très longue course
En 1935, les cotes du 494 cm3 sont de
85 x 87 mm et l’usine annonce, avec optimisme, 50 ch et 175 km/h mais son pilote, Guglielme Sandri, ne peut rien contre la Guzzi bicylindre en V. La 500 est modifiée en profondeur pour 1938. Au contraire de Norton qui vient de raccourcir la course de sa Manx, la plus côtée des 500 course de l’époque, Benelli passe à une course du piston de 101 mm. La 500 de 1938 adopte aussi une complexe suspension arrière à bras oscillant comprimant des ressorts enfermés dans des tubes verticaux. Au contraire de la très brillante 250, la 500 Benelli double arbre connut que des succès locaux et ne pouvant rien face à la toute puissante Gilera quatre cylindres, elle abandonne donc les circuits en 1939 tandis que Benelli présente une version super sport dotée d'un équipement routier, la SSe 500 dont la carrière sera rapidement arrêtée par la guerre.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 488 cm3 (78,5 x 101 mm) - env. 46 ch/6 500 tr/min - 2 soupapes et 2 ACT entraînés par cascade de pignons - Cylindre et culasse en aluminium - Carter sec - Transmissions primaire par engrenages, secondaire par chaîne - Boîte boulonnée sur la carter moteur à
 4 rapports par sélecteur - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. à parallélogramme, ar. semi oscillante - Freins à tambour, av. 250 mm - Roues de 21" - 140 kg - 195 km/h.

La pompe à huile étant extérieure, le moteur est entouré de canalisations apportant le lubrifiant puis le ramenant, via un radiateur, au réservoir séparé.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales