Maïco - Maïcoletta
 Retour liste des marques


Maïco Maïcoletta  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4215

Cylindrée : 250
Modèle : Maïcoletta
Production : 1956 - 1961
Catégorie : (R) Scooter
   
Maico
Maicoletta 250 et side-car Steib - 1955
Un confort presque bourgeois


Encore plus que la moto traditionnelle, le scooter des années cinquante subit l'influence des conditions climatiques, du tempérament des utilisateurs, sans oublier les législations nationales.

L'école allemande
Ainsi en est-il du scooter allemand qui ne fait sa grande entrée dans le monde du deux roues qu'en 1954. Les rudes hivers de l'Europe continentale ne permettent pas la "tenue" déshabillée de certains scooters transalpins. Par ailleurs, le scootériste germain est un adepte du grand tourisme avec femme et bagages‑; enfin, la législation du permis de conduire est très tolérante jusqu'à 250 cm3.

Solide et confortable
Le Maicoletta (faisant suite à une sorte de monstrueuse moto carénée, la Maico-Mobil) est typique de l'école teutonne. Il est constitué d'un robuste châssis tubulaire avec des suspensions très proches de celles des motos. Le moteur est d'ailleurs emprunté aux productions plus classiques de Maico, mais équipé d'une soufflante de refroidissement. Châssis, suspensions sans porte-à-faux et moteur permettent également l'attelage d'un side-car. Mais le Maicoletta, malgré ces "emprunts" à la moto, est bien un vrai scooter, entièrement caréné, le capotage arrière se déposant très facilement pour l'accès à la mécanique. L'équipement est très complet‑: selle biplace basculable découvrant le réservoir, tableau de bord avec clé de démarreur, compteur et indicateur de la vitesse engagée, montre, crochet porte-sac, frein de direction, boîte à gants. De quoi assurer, en somme, un confort presque bourgeois.

Bloc-moteur monocylindre 2 t refroidi par air forcé - 248 cm3 (67 x 70 mm) - 14 ch/4 900 tr/min - Graissage par mélange - Allumage /éclairage par volant magnétique et batteries Transmission par chaîne sous carter - 4 vitesses par sélecteur au pied gauche - Démar-reur électrique - Cadre simple berceau - Suspensions av. fourche télescopique, ar. bras oscillant et amortisseur hydraulique unique - Pneus de 3,50 x 14" - 140 kg -
105 km/h (200 kg et 80 km/h avec side-car).

Fréquemment attelé à un side-car (ici un Steib), le Maicoletta existait aussi en version 175 cm3, tout aussi bien équipé que le 250 cm3.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales