Bianchi - C Freccia Azzurra
 Retour liste des marques


Bianchi C Freccia Azzurra motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
4708

Cylindrée : 500
Modèle : C Freccia Azzurra
Production : 1931 - 1939
Catégorie : (R) Racing
   
Bianchi
500 C Freccia Azzurra - 1936
Le mono au souffle court


Succéder à la glorieuse Freccia Celeste n'est pas une mince affaire, et il faudrait à son héritière bien du talent pour se montrer digne de cette 350 exceptionnelle. La "170", qui naît en 1931 du crayon du même Mario Baldi, sans oser prétendre à la même carrière, ne déméritera pourtant pas.

Changement d'époque
Car si Tazio Nuvolari est passé à l'automobile et Amilcare Moretti chez Guzzi, d'autres bons pilotes se relaient au guidon de la nouvelle 500. Carlo Fumagalli puis Nello Pagani ne sont pas les premiers venus, mais les débuts sont laborieux, la partie cycle encaissant mal les excellentes performances du moteur. Grâce à d'incessants progrès (notamment sous l'appellation "200" en 1934), puis avec le renfort de Dorino Serafini en 1935, venu de chez Benelli et MM, la 500 C va, malgré tout, rendre son lustre à Bianchi. Serafini gagne le circuit du Lario 1935, le GP de Suisse 1936, et devient champion d'Italie 1936. Il lui faudra, hélas, passer à l'adversaire pour accéder au titre de champion d'Europe 1938 car le mono atmosphérique ne fait plus le poids, même avec Alberto Ascari au guidon, face à la concurrence, pour le moins relevée, des Guzzi V-twin et Gilera-4 Rondine.

Vingt ans de suspension
En 1939, la quatre cylindres à compresseur, elle-aussi dessinée par Baldi, tentera bien de restaurer la grande image de Bianchi en course, mais trop tard : la guerre est là. La marque ne reviendra réellement à la vitesse qu'en 1960, avec les fameux twins de Tonti, mais ne renouera jamais avec un succès comparable à celui des années trente.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 496 cm3 (82 x 94 mm) - 47 ch/7 000 tr/min (à l'alcool) - 2 ACT entraînés par arbre et couples coniques - Lubrification par carter sec - Allumage par magnéto - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau tubulaire interrompu - Suspensions av. à parallélogramme, ar. coulissante - Freins av. et ar. à tambour - Pneus av.
2,75 x 21", ar. 3,25 x 20" - 147 kg - 190 km/h.

Moins glorieuse que la Freccia Celeste, moins légendaire que la 500 à compresseur, la Freccia Azzurra n'en possède pas moins un solide palmarès face aux multicylindres concurrents.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales