Royal Enfield - Prototype
 Retour liste des marques


Royal Enfield Prototype motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
5115

Cylindrée : 425
Modèle : Prototype
Production : 1913 -
Catégorie : (R) Route
   
Royal Enfield 425 cm3 bicylindre - 1913
Les débuts d'un succès


 Royal Enfield, fondé en 1897, est le pionnier des constructeurs de motos britanniques et certaines de ses innovations techniques vont se retrouver jusqu'à sa fin, en 1967, comme l'amortisseur de transmission par blocs de caoutchouc disposé dans le moyeu arrière, introduit en 1912. La firme de Redditch débute dans le vélo puis passe à des tricycles et quadricycles équipés de moteurs De Dion (à partir de 1898) suivis par des motos à moteurs belges Minerva dès 1901. La marque connaît ensuite un beau succès avec un bicylindre en V à moteur JAP en 1912 et utilisera aussi des bicylindres suisses MAG mais elle se lance, en 1913, dans la construction de ses propres mécaniques, étroitement dérivées des MAG, avec ce superbe prototype de 425 cm3.

Un remarquable début
Ce prototype en 425 cm3 donne naissance à une 350 qui s'illustre au Tourist Trophy de 1914 en catégorie Junior. Neuf motos sont engagées dont une finit troisième en couvrant les 301 km/h du TT à 70,36 km/h de moyenne et ce après que son pilote, F.J.?Walker, en première position, soit tombé dans le dernier tour. Malheureusement, choqué par sa chute, il continue après la ligne d'arrivée et se tue en s'écrasant sur les barrières.

Une mécanique suisse made in England
Cette 425 cm3 est fort moderne pour son époque. Les deux cylindres en V ont des soupapes culbutées à l'air libre et la transmission s'effectue par chaîne avec un dispositif, développé par Royal Enfield et très populaire en son temps pour sa simplicité et sa légèreté, d'un changement de vitesse-embrayage constitué par une double transmission primaire. Comme sur les Motosacoche, le démarrage s'effectue par manivelle sous la selle.

Bicylindre 4 t en V - 425 cm3 - Allumage par magnéto entraînée par chaîne entre les deux cylindres - Carburateur unique - Graissage par huile perdue - 2 rapports par double transmission primaire - Transmission secondaire par chaîne - Cadre simple berceau interrompu - Suspension av. à parallélogramme type Druid - Frein unique à patin sur poulie-jante à l'arrière - Pneus?2,25 x 26" - Env. 75 kg et plus de 80 km/h.

Ce superbe prototype de 1913 arbore les couleurs traditionnelles en vert et gris vert qui seront celles de Royal Enfield jusqu'à la fin des années vingt.

 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales