Velocette - KTT usine
 Retour liste des marques


Velocette KTT usine  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
6601

Cylindrée : 500
Modèle : KTT usine
Production : 1937 -
Catégorie : (R) Racing
   
Velocette
500 KTT usine / Stanley Woods - 1937
Menace sérieuse


Après s'être fait remarquer par ses succès en 350 cm3, Velocette passe à la catégorie 500 en 1934. Cette première année, Walter Rusk gagne la classe reine au GP de l'Ulster… grâce, surtout, à l'abandon de la majorité de ses rivaux. A la vérité, cette première Velocette 500 ne valait pas les machines d'usine de la grande marque rivale de Birmingham, Norton. Pour augmenter ses chances de succès, Velocette sollicita Stanley Woods juste après sa victoire en 250 et 500 au TT de l'Île de Man sur Moto Guzzi en 1935. Ce dernier, qui avait déjà fait connaissance avec la 350 Velocette à ce même TT et qui en connaissait le potentiel, rejoignit Veloce en 1936.

La patte de Woods
Woods avait des idées très précises sur la conception des machines et son influence a été marquante sur les techniciens de Velocette. Après avoir fait courir une machine de transition en 1936, une 500 cm3 d'usine complètement nouvelle fut conçue pour l'année 1937 et ne connut que des modifications mineures jusqu'à la fin de la saison 1939 qui fut interrompue par la guerre en septembre.

Vers la victoire
Le cadre, dérivé de celui de la 350 KTT, était équipé d'une suspension arrière oscillante testée durant la saison 1937. En partie conçue par Woods, cette suspension arrière faisait appel à l'huile pour l'amortissement et à l'air sous pression pour la fonction ressort. Les cotes du moteur 350 portées de 74 x 81 mm à 81 x 96 mm, donnaient 495 cm3. Malheureusement, cette grosse Velocette n'atteint jamais le niveau des Norton. Pourtant Woods gagna en 350 en 1938 et 39 et fut un brillant second en 500 au Senior TT de 1937 et 38, battu seulement de quelques secondes dans ces deux courses.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 495 cm3 (81 x 96 mm) - 40 ch/6 500 tr/min - Simple ACT commandé par arbre vertical, 2 soupapes à ressorts en épingle - Allumage magnéto - Carburateur Amal racing RN Ø 31 mm - Boîte Velocette 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaîne - Fourche av. Webb et suspension ar. oscillante à 2 combinés oléopneumatiques - Moyeux freins spéciaux av. et ar. - Pneus av. 3,00 x 21", ar. 3,25/3,50 x 19" - 153 kg - 193 km/h.

Cette 500 Velocette usine se distinguait par sa suspension arrière oscillante sans ressorts.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales