Benelli - Gran Premio Bialbero
 Retour liste des marques


Benelli Gran Premio Bialbero motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : M. Woollett
7108

Cylindrée : 250
Modèle : Gran Premio Bialbero
Production : 1949 - 1949
Catégorie : (R) Racing
   
Benelli
250 Grand Prix - 1949
Ultime victoire en monocylindre


L'histoire de la Benelli 250 monocylindre d'usine doit plus à un patient développement qu'à de brillantes innovations. Son origine remonte aux Benelli 175 victorieuses en course à la fin des années vingt. En 1934, la marque passe aux 250 cm3 avec une machine dérivée de la 175 et animée par un moteur à double arbre à cames en tête de 246,7 cm3 avec un alésage/course de 67 x 70 mm.

Tombeuse de records
A l'aide d'une machine spécialement préparée, Raffaele Alberti établit un record du monde du kilomètre lancé en 1935 avec une vitesse de 181,77 km/h, battant ainsi de plus de 20 km/h le record détenu depuis longtemps par DKW. La Benelli battit aussi le record des 350 cm3. Mais en course, les pilotes d'usine ne purent jamais tout à fait rivaliser avec les meilleures Moto Guzzi et en 1938, la Benelli fut largement modifiée.

Une course plus longue pour être en tête
L'agencement général du moteur resta le même mais les cotes internes passèrent à 65 x 75 mm, portant la cylindrée à 249 cm3, et cette mécanique fut montée dans un cadre équipé d'une suspension arrière. Dès lors, les Benelli furent plus que des outsiders face à leurs grandes rivales Moto Guzzi. Soprani remporta le Grand Prix d'Italie à Monza en 1938 et 1939 et l'Anglais Ted Mellors triompha de la puissance des DKW pour s'imposer en catégorie 250 au TT sur l'Île de Man. Après-guerre, la Benelli‑250 continua à courir, à peine modifiée par rapport à la version de 1938-39 et, en 1949, Dario Ambrosini finit second du championnat du monde 250 sur la machine ici représentée, et décrocha le titre pour Benelli, l'année suivante.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 249 cm3 (65 x 75 mm) - 27 ch/9 500 tr/min - 2 ACT entraînés par pignons - Carburateur unique - Allumage par magnéto - Carter sec - Boîte séparée à 4 rapports, entraînée par pignons (semi bloc-moteur) - Transmission secondaire par chaîne - Cadre simple berceau ouvert - Suspensions av. à parallélogramme, ar. à bras oscillant, amortisseurs à friction - Freins à tambour - Pneus av. 21", ar. 20" - 
120 kg - 185 km/h.

Avec cette 250, Dario Ambrosini finit second du championnat du monde en 1949. Notez la suspension arrière à bras oscillant inclus dans un cadre rigide.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales