Brondoit - Sport
 Retour liste des marques


Brondoit Sport motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7617

Cylindrée : 250
Modèle : Sport
Production : 1922 -
Catégorie : (R) Route
   
Brondoit
250 Sport - 1922
A la poursuite de la moto "idéale"


Les premiers deux roues dus à Nicolas Brondoit virent le jour en 1919, à la grande période du renouveau. Le sieur Brondoit n'en était pourtant pas à sa première expérience dans le domaine de la motorisation.

A la croisée des siècles
Dès 1895, l'association Bayard-Brondoit construit des moteurs à quatre temps destinés à être montés sur des bicyclettes. Ces moteurs étaient pourvus d'un carburateur rudimentaire à léchage, alimenté par les vapeurs dégagés par l'essence chauffée dans le réservoir par une dérivation de l'échappement ! Vers 1902, associé à un certain Pochet, Nicolas Brondoit produit des moteurs fixes à usage industriel mais la guerre met fin à cette activité.

Un adepte des lumières
Après-guerre, les premiers moteurs Brondoit sont des deux temps de 97 cm3, avec embrayage mais sans boîte de vitesses et montés dans des cadres de vélos. L'ensemble était vendu sous le label d'Idéal-SF. La cylindrée passe vite à 130 cm3, et en 1922 sort la première moto Brondoit, que son constructeur avait voulu simple à l'extrême pour assurer la plus grande facilité d'entretien à ses propriétaires. Cette simplicité n'empêche pas la Brondoit de se révéler fort rapide et d'atteindre aisément 80 km/h. De là à l'engager en course il n'y avait qu'un pas qui est vite franchi et Lempereur, après une première victoire en 250 cm3 aux 24 heures de Visé, décroche la consécration en remportant la catégorie 250 au Bol d'Or 1925.

Monocylindre 2 t refroidi par air - 247 cm3 (67 x 70 mm) - 2 volants d'inertie à l'extérieur des carters - Allumage magnéto haute tension en bout de vilebrequin - Graissage par mélange - Alimentation par la jupe du piston et carburateur Amac - Transmission directe par courroie en V - Cadre simple berceau - Fourche av. pendulaire - Frein ar. à patin sur poulie-jante - Pneus à talons de 26" - 2 l/100 km - 80 km/h.

On notera sur cette élégante Brondoit le silencieux très sophistiqué qui permet de passer à volonté en échappement libre.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales