Puch -
 Retour liste des marques


Puch  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7719

Cylindrée : 200
Modèle :
Production : 1937 - 1939
Catégorie : (R) Route
   
Puch
Typ 200 - 1939
Dans l'air du temps


Jusqu'en 1937, une loi autrichienne stipulait que les motos jusqu'à 250 cm3 pouvaient être conduites sans assurance ni permis de conduire. Par la suite, cette tolérance fut réduite à 200 cm3 et, sitôt informée de cette nouvelle législation, l'usine Puch entama le développement d'une moto de cette cylindrée à l'automne 1935. Une autre de ses motivations pour passer de 250 à 200 cm3 était de descendre le prix de son modèle de base en-dessous des 1 000 schillings autrichiens. Cela impliquait de partir d'un concept très simple tant moteur que partie cycle pour obtenir une véritable "moto populaire" ("Volksmotorrad"), très fiable et d'entretien minime.

Un cadre à la mode
A la différence des cadres tubulaires des autres Puch, cette 200 inaugurait un cadre en acier embouti, très en vogue à l'époque en Allemagne avec BMW, Zündapp (et Opel avant eux). Le moteur deux temps était lui-aussi fort rustique en dépit de sa conception à double piston typique de la production Puch de l'époque, à l'exception de la 800 cm3 quatre cylindres.

A la recherche du moindre coût
Les performances étaient modestes avec 6 ch à 4 000 tr/mn et, contrairement aux autres Puch à double piston, le vilebrequin monté transversalement avec une bielle unique en Y, était en porte-à-faux et ne tournait qu'un seul roulement sur l'arrière alors qu'il supportait le volant magnétique, monté sur l'avant. A cause de ce montage peu propice aux régimes élevés, la Puch 200 resta cantonnée dans sa vocation utilitaire et grand public où elle rencontra d'ailleurs un immense succès commercial.

Monocylindre 2 t à double piston - 198 cm3 (45 x 62,8 mm) - 6 ch/4000 tr/min - 2 sorties d'échappement avec collecteur et tube d'échappement unique - Carburateur Puch - Allumage par volant magnétique - Graissage par mélange à 5% - Boîte 3 rapports intégrée avec embrayage (les autres Puch de l'époque ayant l'embrayage dans le moyeu de roue arrière) - Transmission secondaire par chaîne Cadre double berceau en tôle emboutie - Fourche à parallélogramme - Freins à tambours déportés - Pneus 3,00 x 19" - 102 kg - 3,2 l/100 km - Réservoir 8,5 l - 75 km/h.

Construite de 1937 à 1940 à 9 585 exemplaires, la 200 fut aussi utilisée dans l'armée par les estafettes.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales