AJS - 500 A 7 R (Matchless G 50)
 Retour liste des marques


AJS 500 A 7 R (Matchless G 50) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7806

Cylindrée : 500
Modèle : 500 A 7 R (Matchless G 50)
Production : 1964 -
Catégorie : (R) Racing
   
AJS/Matchless
350 7 R & 500 G 50 - 1961/1962
Deux jumelles extraordinaires

La première machine de course mise en vente par le groupe British Associated Motor Cycles après la Seconde guerre fut la 350 AJS 7R. Il s'agissait d'un monocylindre quatre temps à ACT entraîné par chaîne, développé à partir de la 350 R7 de course des années trente. Lancée en 1948, elle connut un succès immédiat et bien des pilotes célèbres débutèrent sur cette AJS robuste et fiable, surnommée "Boy Racer".

Une occasion ratée
Curieusement, AMC n'exploita pas ce succès pour sortir une version 500 cm3 avant 1958 ! Pendant les dix années qui séparèrent la sortie de la 7R de celle de la 500 cm3 G50, AMC concentra ses efforts en catégorie 500, d'abord avec la bicylindre d'usine, AJS "Porcupine" ("Porc-épic") puis, lorsque fut décidé de mettre en vente une 500 course, avec la Matchless G45, qui était la version course du modèle sportif Matchless à bicylindre en ligne.

Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?
La G45, commercialisée en 1952, après la victoire de Derek Farrant en 500 au GP de l'Île de Man, une course pour pilotes nationaux, ne rencontra jamais vraiment le succès et, après quelques saisons, AMC décida de la remplacer par une version 500 cm3 de la 7R. Le prototype G50 fit sa première apparition, en 1958, aux mains de pilotes chargés d'assurer son image (dont l'Australien Jack Ahearn et le Rhodésien Jim Redman). La conversion avait été simple. La 7R avait un rapport alésage x course de
75,5 x 78 mm. Sur la 500, l'alésage passait à 90 mm tandis que la course restait identique. La G50 s'avéra un succès et en 1962, dernière année de construction, de nombreux pilotes fameux la préféraient encore à la Norton Manx.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 350 7R : 349 cm3 (75,5 x 78 mm) - 40 ch/8 000 tr/min ; 500 G50 : 496 cm3 (90 x 78 mm) - 50 ch/7 200 tr/min - ACT entraîné par chaîne Allumage magnéto - Carburateur Amal - Boîte séparée 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour coniques en magnésium - Pneus 19" - 135 kg. - 7R : 196 km/h, G50 : 217 km/h.

Le nom sur les réservoirs différait mais, globalement, la 350 7R AJS (à l'avant) et la 500 Matchless G50 étaient identiques, à l'exception de la cylindrée.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales