BMW - basset RS
 Retour liste des marques


BMW basset RS motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
7914

Cylindrée : 500
Modèle : basset RS
Production : 1964 -
Catégorie : (R) Racing
   
BMW
500 Rennsport attelé / M. Deubel - E. Hörner - 1964
Dix-neuf titres mondiaux et une révolution

Aucune mécanique ne peut afficher un palmarès aussi impressionnant que celui du BMW Rennsport, qui, de 1955 à 1973, parvint à rafler tous les titres side-cars sans exception. Et encore, le titre par marque ne fut-il pas attribué en 1954 (mais vit la victoire de Noll et Cron sur BMW), tandis qu'Enders et Engelhardt l'emportaient encore en 1974 avec un BMW (mais que le König décrochait cette année-là le titre "moteur"). La seule menace, en plus de vingt ans, viendra du quatre cylindres URS d'Helmut Fath qui, en 1968 et 1971, réussira à arracher le titre "pilotes".

Recettes de longévité
Né en 1953, le BMW 500 RS n'eut aucun mal à détrôner le Norton Manx, moins puissant, et le Gilera-4, trop encombrant. Il ne sera relayé que vingt ans après par de compacts deux temps, Monark et surtout König d'origine marine, puis Yamaha. On connaît au moins deux raisons à cette incroyable longévité. D'abord, l'engagement direct de l'usine BMW dans une discipline délaissée par les autres constructeurs, qui permit à ce moteur d'évoluer en permanence ; il fut notamment le premier à expérimenter durablement l'injection. Ensuite, la parfaite adéquation de cette mécanique à l'architecture side-car : large mais très plat, le flat twin se prêtait admirablement à l'abaissement des châssis sans pour autant que son refroidissement n'en fût entravé.

Outil de la mutation
Régulièrement peaufiné et installé dans des châssis toujours plus bas, le RS ne se couvrit donc pas seulement de gloire. Il fut aussi l'instrument de la révolution des "bassets", et occupe à ce titre une place déterminante dans l'histoire.

Bicylindre à plat 4 t refroidi par air - 494 cm3 (68 x 68 mm) - 65 ch/10 000 tr/min - Doubles ACT entraînés par couples coniques - Lubrification par carter sec - Allumage magnéto - Boîte 4 rapports - Transmission par arbre - Châssis multitubulaire - Suspensions av. et ar. oscillantes - Freins à tambour - 160 kg - 220 km/h.

L'attelage de la photo centrale remporta quatre titres mondiaux, de 1961 à 1964, avec Max Deubel et Emil Hörner. Le Rennsport connut aussi une jolie mais courte carrière solo, il fut notamment vice-champion du monde 1956 avec Walter Zeller.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales