Contal - Mototri
 Retour liste des marques


Contal Mototri motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
8112

Cylindrée : 432
Modèle : Mototri
Production : 1905 - 1907
Catégorie : (R) Route 3 Roues
   
Mototri Contal
3 1/2 HP - 1907
Le mototri du Pékin-Paris


Après la voiturette Léon Bollée de 1895 et le tricycle Gladiator de 1896, tous deux à roues avant directrices et roue arrière motrice, l'immense succès du tricycle de Dion-Bouton banalisa l'architecture à deux roues arrière motrices et une roue avant directrice. Le phénomène de "mode technique" renversa une nouvelle fois la tendance, à partir de 1905, et l'on vit renaître la première architecture avec les tris Austral, Bonin, Bozier, Bruneau, Chanon, Contal, Griffon, Lurquin-Coudert, Sanchis, Stimula et Werner. Le plus célèbre tri de troisième génération fut le Contal, qui prit le départ de Pékin-Paris, en 1908.

Une qualité de construction exemplaire
Le châssis du Contal est d'une seule pièce, en tubes brasés, sans autre boulonnage que celui du moteur. Ce moteur, refroidi par eau, transmet sa puissance à la roue arrière par chaîne, via un réducteur à engrenages. Le moyeu arrière comprend un embrayage à cône et un changement de vitesse à deux rapports par train épicycloïdal (la grande vitesse est en prise directe) commandé par pédale au pied gauche. L'allumage, du type à piles, bobine et trembleur, est soigneusement abrité dans un vaste coffre en tôle placé devant la colonne de direction. Le garde-boue arrière est démontable.

La surcharge condamne la fiabilité
Conçu en 1905 pour une charge utile de 80 kg, outre les 8 litres d'eau de refroidissement et les pleins d'essence et d'huile, le mototri Contal démontra vite une remarquable fiabilité... à charge normale. Mais l'exemplaire engagé dans la course Pékin-Paris en 1907 dut embarquer beaucoup de carburant et d'huile pour de longues étapes et de nombreuses pièces de rechange : cela conduisit à une surcharge qui fut très vite fatale au pilote, Pons : il abandonna dès les sables du désert de Gobi...

Monocylindre à soupapes latérales refroidi par eau par thermosiphon avec tubes radiateurs et réservoir de 8 l. - 432 cm3 (80 x 86 mm) - Env. 4 à 5 ch - Allumage piles/bobine à avance réglable - Carburateur Longuemare -Transmission par réducteur à engrenages, chaîne, embrayage à cône et réducteur planétaire à 2 rapports - Châssis en tubes brasés - Roues de 650 - 170 kg en ordre de marche - 35 km/h.

La construction très sérieuse et la réelle robustesse du mototri Contal ne suffirent pas face à la surcharge et au sable du désert de Gobi lors de Pékin-Paris, en 1907.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales