Ariel - Square Four Mk2 (4 tubes)
 Retour liste des marques


Ariel Square Four  Mk2 (4 tubes) motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9007

Cylindrée : 1000
Modèle : Square Four Mk2 (4 tubes)
Production : 1953 - 1959
Catégorie : (R) Route
   
Ariel
1000 Square Four Mk 1 & Mk 2 - 1949/1959
Celle que l'on appelait la "Squariel"


Le bicylindre vertical face à la route devient l'archétype de la moto anglaise avec la Triumph Speed Twin, dessinée par Edward Turner, en 1937. Sept ans plus tôt, ce même ingénieur a eu aussi l'idée d'accoupler deux de ces moteurs, l'un derrière l'autre. Le plus gros avantage d'un tel moteur pour la moto est sa compacité, mais il comporte deux vilebrequins, ce qui revient fort cher et les cylindres arrière sont mal refroidis.

La première dès 1930
Ces difficultés expliquent qu'Ariel fut, à quelques éphémères exceptions près, le seul constructeur à tenter l'aventure. Elle débuta, dès 1930, avec une 500 à simple ACT entraîné par chaîne du côté droit du bloc. Mécanique-ment très bruyante (vilebrequins accouplés par engrenages centraux à taille droite), sujette à l'échauffement et fragile, l'Ariel 500 se mue en 600 cm3, en 1931, puis s'efface, en 1937, devant une 996 cm3. Les soupapes sont cette fois commandées par tiges et culbuteurs disposés au centre des cylindres et les deux vilebrequins sont désormais accouplés sur le côté gauche. Les premières versions sont à culasse fonte à deux sorties d'échappement. Elles acquièrent un moteur tout alu, en 1949, et une culasse à quatre tubes d'échappement, en 1953.

Idéale pour le side-car, mais si complexe
Dotées d'un couple moteur fabuleux dès les plus bas régimes, les Square Four étaient idéales pour le side-car, mais leur mécanique restait délicate et échauffait et sa complexité de montage était le cauchemar des mécaniciens. Côté partie cycle, Ariel n'avait pas non plus choisi la simplicité en lançant, en 1939, une suspension arrière oscillocoulissante à tension de chaîne constante, mais avec un complexe système de biellettes, qui, en prenant du jeu, rendaient la tenue de cap aléatoire.

4 cylindres en carré 4 t refroidis par air - 996 cm3 (65 x 75 mm) - 34,5 ch/5 400 tr/min puis 42 ch/5 800 tr/min - Soupapes culbutées 1 carbu Solex puis SU à dépression - Allumage Delco, bobine - Carter sec - Boîte séparée Burman à 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau dédoublé Suspensions av. télescopique, ar. semi-oscillante - Freins à tambour - Pneus av. 19", ar. 18" - 186 puis 192 kg - 155 puis 160 km/h.

La Square Four 1000 bitube de 1949 sans suspension arrière sera suivie par une version quatre tubes produite jusqu’en 1959.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales