Royal Enfield - 4 cylindres prototype
 Retour liste des marques


Royal Enfield 4 cylindres prototype motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9117

Cylindrée : 846
Modèle : 4 cylindres prototype
Production : 1919 - 1919
Catégorie : (R) Route
   
Royal Enfield
850 cm3 Quatre cylindres - 1919
Encore raté


La moto à quatre cylindres n'a décidément jamais eu beaucoup de chance en Grande-Bretagne et bien des constructeurs y pensèrent sans que leurs réalisations arrivent à terme.

Deux, trois puis quatre cylindres
Pionnier de l'industrie britannique, Royal Enfield débute, en 1898, en fabriquant des tricycles à moteurs De Dion puis se lance dans la moto avec une 211 cm3 animée par un moteur belge Minerva et acquiert sa notoriété avant la Grande Guerre en construisant de remarquables bicylindres en V équipées de moteurs suisses MAG. Mais, après la guerre, la marque entend voler de ses propres ailes et va étudier divers prototypes de motos de grosse cylindrée pour les amateurs de side-cars.
Royal Enfield commence par étudier, en 1918, un original trois cylindres deux temps. En fait, une réalisation assez hâtive, qui accouple trois moteurs de 225 cm3, mais la marque présente, l'année suivante, une magnifique moto à moteur quatre cylindres placé en long dans le cadre dont la finition et les investissements évidents pour fabriquer le bloc-moteur laissent présager une commercialisation rapide. Royal Enfield ne franchira malheureusement pas le pas ; cette 850 cm3 restera une machine de salon comme tant d'autres merveilles.

Pourtant toute prête
Le prototype était pourtant fin prêt. Ses quatre cylindres séparés sont groupés par paire et alimentés par un carburateur de type automobile, réchauffé par l'échappement, qui se trouve juste en dessous. Le carter est à plan de joint horizontal et la transmission s'effectue, classiquement, par chaîne. La boîte est boulonnée sur le moteur et commandée par un levier direct, qui actionne également l'embrayage
semi-automatique à ruban. La Royal Enfield conserve en revanche, sur les deux roues, de bien anciens freins à patins sur poulies-jante.

4 cylindres en ligne 4 t refroidis par air - 846 cm3 - Soupapes latérales - Carburateur Zenith - Allumage magnéto - Boîte à 3 rapports commandés par levier direct à main Embrayage semi-automatique - Cadre double berceau tubulaire, partie inférieure boulonnée - Fourche av. à parallélogramme à 2 ressorts - Freins av. et ar. à patins sur poulies-jante - Pneus à talons 19" - 80 km/h.

Royal Enfield ne se décidera finalement pas à produire ce modèle au coût prohibitif et se retournera vers de classiques bicylindres en V JAP.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales