Puch - TS Tour du Monde - Monneret
 Retour liste des marques


Puch TS Tour du Monde - Monneret motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2019

Cylindrée : 125
Modèle : TS Tour du Monde - Monneret
Production : 1951 - 1951
Catégorie : (R) Route
   
Puch
125 TS du "Tour du Monde" / Georges Monneret - 1951
40 000 kilomètres d'une traite !


Pendant près de quarante ans, Georges Monneret défraya les chroniques de la presse française et internationale. Le pilote français commence en 1926, à 17 ans, et partira à l'assaut de ses derniers records au début des années soixante-dix. Il réunira, au cours de sa très très longue carrière, le plus impressionnant des palmarès ; des victoires en courses sur les motos d'usine les plus célèbres qui lui vaudront huit titres de champion de France mais aussi plus de cent records mondiaux.

La passion du spectaculaire
Georges Monneret avait l'art de la publicité que ce soit pour ses très sérieux records ou pour des épreuves plus commerciales. Il ne cessa de lancer les défis les plus spectaculaires, de la traversée de la Manche en Vespa monté sur radeau (alors qu'il ne savait pas nager) à son derniers records de 1971 : 24 heures à 52 km/h de moyenne sur un Peugeot 50 cm3, relayé par son fils de douze ans, Philippe (aujourd'hui célèbre pilote d'endurance).

Le tour du monde à Montlhéry
En 1951, Monneret et ses deux fils jumeaux, Jean et Pierre, partent pour tourner 24 jours et 24 nuits sur l'anneau de Montlhéry. L'équivalent d'un tour du monde : 40 000 km, qu'ils vont couvrir à 78,08 km/h de moyenne en battant neuf records mondiaux avec une Puch 125 TS à double piston. «On a passé le cap Vert… On approche de Séoul…». D'étape en étape fictives, le but approchait et la course folle eut son lot d'aventures dont une chute de Jean Monneret qui percute le camion transportant les lampes tempête sur la piste et s'embrase. Jean souffre de brûlures et de fractures mais la Puch peut reprendre la piste et terminer l'épreuve.

Moteur 2 t à double piston en long 125 cm3 (38 x 55 mm) - 9 ch/5 800 tr/min - 2 carbus Ø 18 mm - Lubrification par mélange - Boîte 3 rapports - Transmissions par chaînes - Cadre simple berceau rigide - Suspension av. télescopique - Roues de 19" - Freins à tambours déportés - 100 kg - 100 km/h

Cette Puch du "Tour du monde" était pratiquement de série avec un carénage tête de fouche, détruit par l'icendie, et une selle biplace maison. Les Monneret pilotaient couchés. Ils avaient supprimé la pédale de kick, mis le sélecteur vertical et changeaient de rapport à la main.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales