Peugeot - 7 HP course
 Retour liste des marques


Peugeot 7 HP course motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
4407

Cylindrée : 1000
Modèle : 7 HP course
Production : 1908 - 1915
Catégorie : (R) Racing
   
Peugeot
1 000 cm3 course - 1907
De grosses Peugeot pour les gros cœurs


L'origine de la 1000 Peugeot bicylindre en V remonte aux alentours de 1904. Cette année-là, Peugeot sort un monstre de 12 ch et 1 489 cm3 (alésage x course : 92 x 112 mm). Ce bicylindre d'exception s'octroie deux records du monde : le kilomètre en palier à Dourdan à 123,293 km/h et le kilomètre en côte, à Gaillon, à 121,621 km/h.

La Peugeot, de l'Angleterre à la Californie
La 1 000 cm3 débuta en temps que moto de course puis finit sa carrière en vente libre comme moto de sport… pour les pilotes en manque de sensations fortes. Ce moteur fut, entre autres, utilisé en Grande-Bretagne et en particulier par NLG (North London Garage), qui remporta la première course organisée sur le fameux circuit de Brooklands en 1907. Une "grosse" Peugeot court aussi en 1907 à l'Agricultural Park de Los Angeles aux mains d'un certain Walter Colins dit "Skinny".

Les émotions n'ont pas de prix
Si le parc français de 1907 comptait déjà 
27 473 motocyclettes (contre 31 286 automobiles), les utilitaires étaient la majorité en cette époque de début de crise et les monstres comme la Peugeot 1000 constituaient l'exception et valaient leur pesant d'or. Le pétrole valait cette année-là 0,52 F le litre, plus du double que le litre de vin rouge ordinaire et un ouvrier gagnait, à Paris, 80 centimes de l'heure. Il fallait alors débourser 1 025 F pour la 1000 Peugeot, plus 110 F pour un allumage par magnéto Simms-Bosch entraînée par chaîne et 
140 F pour un entraînement par cascade de pignons, la version de base étant livrée en allumage batterie-bobines.

Bicylindre 4 t en V à 45° refroidi par air - 
945 cm3 (80 x 94 mm) - Soupapes d'admission automatiques, d'échappement latérales - Carburateur Longuemarre à commande directe sur le corps du carbu - Graissage à huile perdue par pompe à main - Transmission par courroie directe trapézoïdale (sans embrayage ni boîte de vitesses) - Cadre simple berceau ininterrompu- 2 freins à patins sur la poulie jante arrière - Env. 100 km/h.

Conservée par miracle dans son état d'origine, cette 1 000 fait, encore aujourd'hui, une grosse impression par ses performances.





 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales