DKW - SS Ladepumpe
 Retour liste des marques


DKW SS Ladepumpe motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives :
4519

Cylindrée : 250
Modèle : SS Ladepumpe
Production : 1939 -
Catégorie : (R) Racing
   
DKW
250 SS - 1938
Le client est (bien) servi !


DKW, déjà réputé pour ses machines d'usine, lance au salon de Berlin 1935 une version "client" de ses formidables deux temps de course. Cette 250 SS dérive mécaniquement des glorieuses UL officielles. Sa partie cycle, en revanche, emprunte encore de nombreux éléments aux machines de série‑: réservoir, cadre et fourche en tôle emboutie de SB 500.

Trois pistons pour un mono
La SS est profondément remaniée en 1937, surtout sur le plan de la partie cycle. On la reconnaît dès lors de l'UL essentiellement par sa peinture‑: gris et bleu pour les machines officielles, noir et rouge pour les versions commercialisées. La mécanique, sinon, est fidèle aux principes de DKW, qui est alors le plus grand spécialiste du deux temps dans le monde. Le moteur est un monocylindre à double piston, gavé par un compresseur à contre-piston.

L'arme absolue de la catégorie
La SS va connaître une jolie carrière, qui se prolongera jusqu'après la guerre et sera bien soutenue par les succès de l'UL officielle. Celle-ci s'impose au Tourist Trophy et devient championne d'Europe 1938 aux mains d'Ewald Kluge. Devenue ULD, elle diffère cependant alors de la SS par son admission à boisseau rotatif. La version 1939 de la SS différera de celle-ci par ses deux carbus logés à l'arrière entre les échappements, et non plus sur les côtés. De la SS, on peut considérer que deux cents unités furent assemblées entre 1937 et la guerre. Sa version 350, plus rare, ne fut produite qu'à une cinquantaine d'exemplaires en 1939.

Monocylindre 2 t à double piston refroidi par eau - 243 cm3 (47,5 x 68,5 mm) -
22 ch/5 000 tr/min - Alimentation par 2 carbus et compresseur à piston-pompe - Allumage par magnéto - Boîte à 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. à parallélogramme, ar. coulissante - Freins av. et ar. à tambour - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 
3,00 x 21 - 120 kg - 145 km/h.

La 250 SS restera comme l'une des plus glorieuses "compétition-client" de l'immédiat avant-guerre. C'est aussi l'une des machines les plus bruyantes de toutes.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales