Honda - NS
 Retour liste des marques


Honda NS motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
4601

Cylindrée : 500
Modèle : NS
Production : 1985 - 1985
Catégorie : (R) Racing
   
Honda
500 NS - 1985
Une mutante pour un mutant


Le cuisant échec de la 500 NR est resté en travers de la gorge du leader mondial. En même temps, Honda, le non-conformiste, souhaite venger cet affront avec une machine originale et des choix techniques inhabituels. La NS, née en 1982, sera l'instrument de ce rachat, et Freddie Spencer, par le génie de son pilotage, sera son prophète.

Parfaite adéquation d'une technique et d'un style
Postulat de base, remplacer la puissance brute des quatre cylindres existants par la compacité, la légèreté d'une mécanique simple, en l'occurence un tricylindre de même architecture que le 350 DKW des années cinquante. L'idée n'est pas nouvelle, mais cette fois-ci tous les facteurs se combinent remarquablement. Ce moteur de petite taille a pu être installé très en avant et très bas dans le cadre. La motricité en profite directement, une motricité qui justement devient ces années-là un critère primordial.

Révolution en marche
De même, et pour compenser une puissance potentiellement inférieure à celle des moteurs concurrents, le NS a été défini "pointu" à exploiter, ce que le style de Spencer met remarquablement à profit, avec ses trajectoires hachées qui vont révolutionner le pilotage. Les résultats ne tardent pas, "Fast Freddie" devient champion du monde, dès 1983. Revers de la médaille, certains pilotes s'adapteront mal à ces caractéristiques de moteur et de géométrie. La NS, puis sa version "client", la RS, seront l'arme absolue du milieu des années quatre-vingts mais sonneront aussi le glas de toute une génération de pilotes au style coulé.

Tricylindre 2 t en V à 112° refroidi par eau 499 cm3 (62,6 x 54) - 125 ch/14 000 tr/min - Admission par clapets - Allumage électronique - Boîte à 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire en acier puis en alu - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à leviers - Freins av. à double disque, ar. à disque - Pneus
12/60-16 et 16/70-18 - 115 kg - 300 km/h.

Randy Mamola ne sera jamais champion du monde, mais il saura faire bon usage de la NS 500 (ici au GP de France 1985) dans un style bien personnel qui lui vaudra une grande popularité.





 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales