Moto Guzzi - bialbero
 Retour liste des marques


Moto Guzzi  bialbero motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
8408

Cylindrée : 250
Modèle : bialbero
Production : 1953 - 1955
Catégorie : (R) Racing
   
Moto Guzzi
250 bialbero - 1953
A la poursuite de la toute puissante NSU


Au début des années cinquante, Moto Guzzi teste une incroyable variété de concepts techniques. En 500 ce sont les trois cylindres à compresseur, quatre cylindres en ligne et en long, monocylindre double ACT et l'incroyable huit cylindres en V.

Et la catégorie 250 cm3 n'est pas en reste
L'efficace Albatros monocylindre à simple ACT, née en 1939, est suivie par la Gambalunghino de 1949 à 1952. Guzzi essaie aussi, de 1947 à 1948, un bicylindre à 2 ACT qui rappelle la tricylindre 500 avec ses cylindres très inclinés face à la route. Le mono horizontal n'est pas pour autant délaissé et Guzzi cherche à en tirer la quintessence en lui greffant un double ACT actionnant quatre soupapes. L'usine reviendra aux deux soupapes en 1953 pour cette version finale de la "Bialbero". Moteur et partie cycle sont très ceux de la Gambalunghino sinon que la culasse arbore un superbe carter en magnésium à l'abri duquel le couple conique de l'arbre d'entraînement transmet son mouvement, par train de pignons, aux deux ACT.

Un carénage bec d'oiseau en magnésium
La Bialbero se signale aussi par son carénage à bec d'oiseau avant faisant office de garde-boue, inspiré de celui apparu sur la quatre cylindres de 1952. (Suzuki reprendra l'idée sur sa DR 800). Il était en tôle de magnésium et ses formes étaient sculptées dans la nouvelle soufflerie dont s'enorgueillissait Moto Guzzi. Pour abaisser au maximum la hauteur de la moto et profiter de sa conception à cylindre horizontal, le réservoir descendait jusqu'au moteur. Utilisée avec succès en 1953 et 54, la Bialbero n'apparaît qu'en courses nationales en 1955 avant que Guzzi n'abandonne la catégorie 250.

Monocylindre horizontal 4 t refroidi par air 249 cm3 (68 x 68,4 mm) - 28 ch/8 000 tr/min - 2 ACT entraînés par arbre, couples coniques et pignons - Carbu Ø 40 mm - Allumage magnéto - Embrayage multidisque humide - Boîte 4 ou 5 rapports - Transmission par chaîne - Cadre monotube supérieur et tôle emboutie - Suspensions av. à roue poussée, ar. oscillante, amortisseurs hydrauliques - Freins à tambour, av. double came - Pneus 19" Réservoir 21 l - 122 kg - 200 km/h.

Victorieuse au TT 1953 avec Fergus Anderson, la Bialbero remporta aussi cinq des six premières places au GP de Monza en 1955 où Mario Colombo (derrière la moto et en casquette) finit quatrième.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales