Peugeot - Paris-Nice course
 Retour liste des marques


Peugeot Paris-Nice course motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9415

Cylindrée : 500
Modèle : Paris-Nice course
Production : 1913 -
Catégorie : (R) Racing
   
Peugeot
500 course type Paris-Nice - 1913
Le succès des techniques éprouvées


La Moto Légère Peugeot, née en 1910, donne naissance, en 1912, à cette sublime version course, en 350 et 500 cm3, qui sera baptisée Paris-Nice après ses quatre premières places, remportées en 1913, dans le célèbre rallye.

Écrasante victoire au 2e GP de France
En 1913, au deuxième GP de France, les quatre 350 cm3 (56 x 70 mm) Paris-Nice officielles paraissaient pourtant vieillottes avec leur fourche Truffault (sortie neuf ans plus tôt) et leurs soupapes latérales face aux soupapes en tête et fourches à parallélogramme de la concurrence. Les techniques éprouvées sont cependant payantes. Lacroix finit 1er en couvrant les
450 km de l'épreuve à 70,7 km/h de moyenne, Péan est 2e et Desvaux 4e. La carrière en course de la Paris-Nice s'arrête là, car, en 1914, les pilotes d'usine Peugeot auront une moto plus prestigieuse encore, conçue par l'ingénieur Henry, à deux cylindres parallèles face à la route, double ACT et huit soupapes… mais toujours monovitesse à courroie. Peugeot devra cependant attendre dix ans avant de remporter de nouveau le GP de France.

Offrez-la avec des fleurs
Bien qu'elle soit d'évidence réservée aux pilotes officiels, la Paris-Nice apparaissait au catalogue Peugeot, au prix dissuasif de 3 000 FF, avec délai de livraison de six mois et sans garantie. Pour comparaison, la Peugeot 7 HP,
944 cm3, de tourisme ne trouva pas plus d'une cinquantaine d'acquéreurs en raison de son prix, déjà astronomique, de 2 000 FF avec side-car ! Signalons pour l'anecdote que, si toutes les Peugeot étaient identifiées par un numéro de moteur, les versions course d'usine n'arboraient qu'un signe cabalistique, marguerite, tulipe ou autre, qui désignait le pilote de la moto.

Bicylindre en V à 45° 4 t refroidi par air - 498 cm3 (65 x 75 mm) - 12 ch/3 500 tr/min (estimés) - Soupapes latérales - Carbu Claudel double corps à cuve unique - Allumage magnéto Bosch - Graissage à huile perdue - Transmission directe par courroie trapézoïdale - Cadre simple berceau ininterrompu - Fourche av. Truffault oscillante à 3 ressorts dans la colonne de direction - 2 freins à patins sur poulie jante ar. - Pneus à tringle 2,25 x 26" - Env. 60 kg - Plus de 100 km/h.

Au temps où les motos françaises menaient encore la danse!




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales