Durandal - Rudge
 Retour liste des marques


Durandal Rudge motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Didier. Ganneau
1208

Cylindrée : 350
Modèle : Rudge
Production : 1931 - 1932
Catégorie : (R) Route
   
Durandal
350 Rudge 4v - 1932
La fine lame de l'entente cordiale


Lorsque Philippe Ulberich crée, à Dijon, sa marque Durandal en 1926, l'emblème en est naturellement l'épée de Roland. En quatre millésimes, quatre cadres différents accueillent des mécaniques d'origines diverses, Chaise, Harrissard, Train ou Zürcher. Au Salon 1929, un seul type de cadre est maintenu, qui combine tôle emboutie et haubans selon la mode du moment.

Des mécaniques anglaises de prestige
C'est toutefois en 1930 qu'apparaissent les plus nobles des Durandal. La firme britannique Rudge s'étant récemment décidée à commercialiser ses moteurs séparément, ces motos sont animées par son moteur Python à quatre soupapes radiales, en 350 et 500 cm3. Elles reçoivent des boîtes de vitesses de même origine, d'abord commandées à main puis, en 1932, au pied. Ces machines performantes sont livrées pour la route, mais une version "course", reconnaissable à ses pneus plus fins, est également disponible.

Le déclin vient de Dijon même
La Durandal-Rudge est alors pratiquement la seule compétition-client française, avant que Terrot ne lance sa série CP, et les résultats en compétition sont éloquents. C'est ainsi une 500 Durandal-Rudge qui s'approprie le record moto de la course de côte du Mont-Ventoux en 1933. La crise, en ce début des années 30, et la concurrence du grand voisin Terrot vont, hélas, sonner le glas pour Durandal. La marque disparaît selon toute vraisemblance en 1933. On estime la production totale à deux ou trois cents unités, dont une quarantaine sont aujourd'hui encore répertoriées.

Monocylindre 4 temps culbuté à quatre soupapes radiales - 346 cm3 (70 x 90 mm) - Allumage par magnéto - Boîte de vitesses à 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre en tôle emboutie et profilés d'acier - Suspension av. à parallélogramme - Freins av. et ar. à tambour - Env. 140 kg et 130 km/h.

Une partie cycle typique de son époque et un des moteurs les plus performants du moment faisaient de la Durandal une des Françaises les plus désirables du début des années 30


 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales