Web Analytics Made Easy - StatCounter

les fiches


La plus grande encyclopédie en ligne
sur l'histoire mondiale de la moto


2000 fiches interactives avec photo,
historique et caractéristiques complètes de chaque moto.
(English version available).


Collection Moto Suzuki 750 1991-1991
Suzuki
750
Endurance Bol d'Or 1991
1991 - 1991

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto Royal Enfield 425 1913-
Royal Enfield
425
Prototype
1913 -

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto  0 -

0

 -

Moto Passion En Français
Collection Moto Gillet Herstal 250 1954-1958
Gillet Herstal
250
Belgica
1954 - 1958

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto Peugeot 330 1920-1922
Peugeot
330
type MT
1920 - 1922

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto Gnome et Rhone 350 1935-1939
Gnome et Rhone
350
Super Major
1935 - 1939

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto Piedboeuf 0 1903-
Piedboeuf
0

1903 -

Moto Passion En Français
Collection Moto Dnepr 650 1991-
Dnepr
650
Troïka MT16
1991 -

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto KTM 125 1957-1957
KTM
125
Course double ACT
1957 - 1957

Moto Passion En Français
Collection Moto Triumph 500 1960-1968
Triumph
500
Rickman Métisse
1960 - 1968

Moto Passion En Français
Moto Passion English version
Collection Moto Pannonia 250 1967-1975
Pannonia
250
P 20
1967 - 1975

Moto Passion En Français
Collection Moto Triumph 500 1973-1973
Triumph
500
Trophy Cheney ISDT
1973 - 1973

Moto Passion En Français
Collection Moto Honda 500 1971-1975
Honda
500
CB Four
1971 - 1975

Moto Passion En Français
Collection Moto Wooler 500 1953-1954
Wooler
500
WFF 1 Four
1953 - 1954

Moto Passion En Français
Collection Moto BSA 500 1973-1973
BSA
500
Gold Star (Bol d'Or)
1973 - 1973

Moto Passion En Français

le blog


Motos et motards
au fil du temps


Un peu d'actualité rétro et quelques tranches d'histoire de la moto
avec une forte prédilection pour ce qui est curieux,
innovant ou inconnu.




Collection Moto Bol d'Or 100 ans/200 photos #3 Les années 40

Bol d'Or 100 ans/200 photos #3 Les années 40
Dans la difficile reprise de l'après-guerre les montures les plus diverses courent au Bols d'Or des années 40. Norton assure sa domination en 500 cm3 et les 125/175 voient l'apparition de nouvelles machines 100% françaises avec les moteurs AMC et Ydral.
Moto Collection  Lire l'article


Collection Moto  Bol d'Or 100ans/200 photos #2 les années 30

Bol d'Or 100ans/200 photos #2 les années 30
Le Bol d'Or a une vie mouvementée dans les années 30: déménagement de Saint-Germain à Montlhéry, boycott de nombreux clubs, 350 cm3 devant les 500 puis Side-Cars devant les solos.
Collection Moto Bol d'Or 100ans/200 photos #2 les années 30 Lire l'article

Collection Moto  Bol d'Or 100 ans/200 photos #1 les années 20

Bol d'Or 100 ans/200 photos #1 les années 20
Créé en 1922 par Eugène Mauve, le Bol d'Or fête cette année ses 100 ans et cette course mythique est devenue notre emblème français, aussi connue dans le monde que son pendant automobile les 24-Heures du Mans. Premier chapitre d'une série de 200 photos de cette fabuleuse course d'endurance. 
Collection Moto Bol d'Or 100 ans/200 photos #1 les années 20 Lire l'article

Collection Moto  Motos d'alu #3 - Side-Motor 1923-25

Motos d'alu #3 - Side-Motor 1923-25
Vite, fonçons vers la Suisse pour y découvrir le Side-Motor de 1923, un side-car à complications réalisé grâce à la légendaire logique mécanique des horlogers helvêtes ; un bien curieux attelage à cadre ouvert en fonte d'aluminium, suspension avant innovante et moteur MAG V twin installé dans le panier.
Collection Moto Motos d'alu #3 - Side-Motor 1923-25 Lire l'article

Collection Moto  Motos d'alu #2 - RM 1923-25

Motos d'alu #2 - RM 1923-25
Pourquoi ne pas utiliser les alliages légers pour nos cadres de moto. Après les Schickel américaines de 1912 à 1916, c'est la RM française qui ouvre le bal en Europe en 1923.
Collection Moto Motos d'alu #2 - RM 1923-25 Lire l'article

Collection Moto  L'aventure JBB par Yves Kerlo

L'aventure JBB par Yves Kerlo
Pendant près de 50 ans Jean-Bertrand Bruneau a activement participé au foisonnement de génie mécanique dans la moto de course française. Yves Kerlo qui a notablement participé à ses réalisations et récemment restauré toutes ses machines raconte avec brio toute son histoire.
Collection Moto L'aventure JBB par Yves Kerlo Lire l'article

Collection Moto  Coupes Moto Légende 2022 : le plateau rajeunit

Coupes Moto Légende 2022 : le plateau rajeunit
Un retour des Coupes Moto Légende très apprécié où on notait néanmoins un gros manque d'anglais freinés par le Brexit et une progressive désaffection des avant guerre au profit des motos des années 70-80.
Collection Moto Coupes Moto Légende 2022 : le plateau rajeunit Lire l'article

Collection Moto  Motos d'alu #1 - Schickel 1912 : L'ancêtre absolu

Motos d'alu #1 - Schickel 1912 : L'ancêtre absolu
Devinettes : Qui a fait le premier (et le plus gros) monocylindre deux temps de l'histoire ? Et qui a fait le premier cadre en aluminium ? C'est étonnamment Norbert Schickel en 1912 aux Etats-Unis pourtant peu portés sur ce genre d'innovation.
Collection Moto Motos d'alu #1 - Schickel 1912 : L'ancêtre absolu Lire l'article



Bol d'Or 100 ans/200 photos #3 Les années 40

Cliquez pour lire l'article

Chapitre 3: les années 40

Départ Bol d'Or 1949 : De droite à gauche pour ce qui est lisible #7 : Delaherche, #5 : 500 cm3 non classé, #26 : Daoust, #2 : Lauer (Norton) 2e au général, #1 : Lefevre (Norton) 1er au général, #45 : Meyer, 250 cm3, #8 : Robbes (Norton n.c.), #40 : Juignes 2e en 250, 22 : Godard, 7e en 350, #28 : Fradin 1er en 350, #3 : Massiot (BMW), 3e en 500 cm3, les deux pilotes qui semblent voler le départ sont les Monneret sur Sertum. Georges #35 en tête, et son fils Pierre #36 à sa suite. A l'extrême droite, on entrevoit la Matchless #15 de Faene et, derrière, l'Automoto à moteur AMC 150 cm3 de Marcel Pahin #50.

Dès 1947, et toujours organisé par L'AMCF avec le soutien financier de Moto Revue, le Bol d'Or à une date qui nous paraît aujourd'hui bien normale, les 13 et 14 septembre. Initialement prévu au Bois de Boulogne, il a finalement lieu sur le circuit des Loges de 5,8 km à Saint-Germain qu'il n'avait pas utilisé depuis 1926. Plus de side-car en tête comme sur les derniers Bols de l'avant-guerre. On y voit la première des sept victoires au général de Gustave Lefevre sur sa 500 Norton Manx "Garden gate" de la célèbre écurie de l'importateur Clément Garreau, après une lutte épique avec l'autre Norton 500 de Lhéritier. On sent que les motocyclistes français attendaient cette réouverture avec impatience et il n'y a pas moins d'une centaine d'engagés dont 56 sont à l'arrivée sur les machines les plus diverses, d'avant-guerre évidemment, avec leurs fourches à parallélogramme, et souvent de simples machines d'usage au quotidien à peine coursifiées. On est dans l'ère de la débrouillardise et du bricolage. Cocorico ! Des motos 100 % françaises, sont sur les podiums : la Maucourant de René Maucourant 1er en 125 devant Mathieu sur Gima à moteur AMC, La Magnat-Debon de Chancel 2e en 175, La Motobécane de Dalmas 1er en side 600 cm3 alors que la Terrot de Massiot est 3e.

En 1948, le 20e Bol d'or retrouve le week-end de la Pentecôte, les 15 et 18 mai et reste à Saint-Germain, mais en revenant sur les 4,18 km du circuit de la Ville utilisé de 1928 à 1936 où ne courront que 56 concurrents dont 28 seront classés. Ce déclin de la participation est du bien sur à la difficulté de trouver des pièces, mais surtout à l'opposition à la course de la plupart des grandes marques ce qui fait que les vedettes comme Gustave Lefèvre ne sont pas là et que la grande majorité des participants sont des amateurs… avec des motos standard plus ou moins bien préparées. Les grands vainqueurs sont les 500 BMW 500 R51 des frères Lenglet, Jacques, en tête avec 6 tours d'avance sur son frère Robert.

Il faut attendre 1949 pour que le Bol retrouve Montlhéry, les 4 et 5 juin, sur le 3e circuit routier de 6,3 km et ce n'est, encore une fois, qu'une étape de passage. La course est menée de bout en bout par Gustave Lefevre et sa Norton 500 ACT et, dans les petites cylindrées on note avec intérêt l'apparition des premières réalisations françaises de l'après-guerre comme l'Automoto à moteur AMC 150 cm3 de Marcel Pahin, 1er en catégorie 175 et la Gima à moteur AMC de Mathieu 1er en 125 alors que la Maucourant-Ydral est 3e.

1947

1 & 2 - Gustave Lefèvre, 500 Norton Manx, grand vainqueur au général devant l'attelage de Roger Sceaux 1er en side-car 1000 cm3. 3 - Jean Behra 6e au général et en 500 cm3 contrôle la bougie de sa Guzzi Dondolino sous l'oeil attentif de Georges Monneret cravaté, au fond à droite. 4C'est René Maucourant himself, encore casqué et qui a fini 1er en 125 sur une Maucourant à moteur Ydral presque de série, qui pose la main sur la Maucourant de Lorin, son mécano, 1er en 175 sur la 125 "Maucourant" n° 70 sur base Ardie légèrement réalésée ! Toute l'équipe Lardy (Ydral) est à ses côtés : Jean Bouillard (le père de Catherine-Sophie Bouillard auteure de l'indispensable livre sur Ydral) à côté de André Louveau (en blouse blanche) et de madame Bouillard. 5 - René Maucourant vainqueur en catégorie 125 avec un moteur Ydral de série. 6 - Lorin 1er en 175 sur une Maucourant sur base Ardie. 7 - Exceptionnel, Eugène Mauve est cette fois sur la moto, en passager derrière le vainqueur Gustave Lefevre. André Lhéritier, 2e en 500 est sur la gauche. 8 & 9 - Roger Sceaux BMW 750 R75 remporte la catégorie side-cars 1000 cm3 en couvrant 1858 km à 77,4 km/h de moyenne. 10 - Le vainqueur pose à l'arrivée en 1947 avec les rois de l'incrust' sur les photos, Eugène Mauve à gauche près de Gustave Lefèvre et Clément Garreau juste derrière, lunettes de moto sur le front..

1948

11a et b - Jacques Lenglet vainqueur général du Bol 1948 (#19) suivi par son frère Roger du Moto Club de Paris 2e sur la même machine, une BMW 500 R51. 12 - Les deux frères Lenglet se congratulent, Jacques sur la moto et Roger à côté. 13 - Le Moto Club Châtillonnais est venu en force supporter ses pilotes qui remportent une belle moisson. De G à D : Marcel Beras, 7e en 500, Léon Betbèze, 1er en 125 sur Ardie, Guy Boiché, 6e en 125 sur New Map à moteur AMC et Claude Robbes, qui tourne le dos, 3e en 500 sur Norton. 14 - Marcel Beras, 7e en 500. 15 - Toujours le Moto Club Châtillonnais avec la 125 Ardie de Betbèze, 1er en 125, préparée par Kiéné à qui on doit le carénage sommaire de l'avant. 16 - La 125 Ardie victorieuse à l'arrivée. 17 - Le moteur AMC 125 cm3 fait ses preuves avec Guy Boiché 6e dans sa catégorie. 18 - Jalicot, 1er en 175 sur une réalisation personnelle mue par un moteur Villiers. 19 - Le champion grenoblois Georges Burgraff, 4e en 125 sur la nouvelle Monet Goyon 125 S6V dotée d'un réservoir de 350, a chuté durant la nuit et s'est cassé le nez. 21 - Faene vainqueur en 350 avec une Matchless. 22 - Belle attaque de Robbes, 3e en 500 sur Norton. 23 - Motobécane reste aux premières lignes avec sa 600 Superculasse d'avant-guerre attelée d'un Bernardet sans passager qui prend la première place en side-car 600 pilotée par Bovière. 24 - En dépit de ce calage impromptu en virage sous l'Oeil attentif de deux gendarmes en train d'inspecter (ou d'arroser ?) un arbre, René Bétemps, finira 1er en catégorie side-car 1000 cm3 devant Jean Murit, tous deux futurs concessionnaires célèbres.

1949

26 - Le 20 mars 1949 avait lieu à Montlhéry les éliminatoires du Bol d'Or auxquelles participait en force le Moto Club Châtillonnais qui pose ici. 27 - Prête à prendre le départ, l'armée française qui a engagé deux machines à fait confiance aux 350 cm3 britanniques, mais équipées de fourches Grazzini et de freins Rossignols. Les pilotes sont Ponssen #17 sur AJS, 2e dans sa classe, et Ouvrardot sur Matchless #16, n.c. 28 - Balade dans les stands. Le side # 85 vu de l'arrière est l'attelage FN de Guignabodet, on voit d'ailleurs sur le stand le panonceau Moto-Sport, Chelles où se trouvait le magasin du père de Gilbert Guignabodet. La # 39, juste après, est la 250 de Piel et, tout au bout, la 250 de Meyer 3e de la catégorie. 29 - Avant de passer aux grands vainqueurs, un hommage appuyé est dû à Lauer sur sa Norton qui termine 2e mais relégué à 70 tours de Lefevre par une crevaison, une chaîne cassée et un réservoir d'huile percé (déjà que les Anglaises ont une tendance à l'incontinence, ça n'arrange pas !). 30 - Sur sa 175 Monet Goyon, Jalicot qui termine 2e de sa catégorie, a parcouru 1460 km et 232 tours, 157 de moins que la Norton de Lefevre. Un tel mélange de performances sur la piste ne devait pas être facile à gérer, et je ne parle pas de la nuit, avec leurs lumignons. 31 - Insolent, Gustave Lefevre sur sa Norton Manx "Garden Gate" à suspension avant à parallélogramme et arrière coulissante, signe la deuxième de ses sept victoires avec, tenez-vous bien, 70 tours d'avance sur le second et 2384 km à près de 99 km/h de moyenne. 32 - En se dépêchant, le photographe a réussi à prendre une photo des deux Norton gagnantes avant qu'Eugène Mauve n'arrive, il fallait être rapide, car j'aurais pu vous montrer la série suivante où il est en vedette. 33 - La victoire qui marquera le plus les esprits n'est pourtant pas celle de Lefèvre, mais celle de Marcel Pahin qui pulvérise le record, en dépit d'une crevaison et d'une panne d'essence, avec 250 tours (1571 km à 65,5 km/h de moyenne) et finit en tête des 175 au guidon de son Automoto à moteur AMC 4 temps (Peugeot qui a absorbé AMC, pense en effet à se doter de ce moteur ce qu'il ne fera finalement pas). C'est en tout cas une énorme publicité par les moteurs AMC qui remportent aussi la catégorie 125 avec la Gima de Mathieu encore plus rapide avec 1733 km à 72,2 km/h de moyenne. 34 - Moto-Revue a bien compris l'importance aux yeux de son public de la victoire d'une machine 100% française qui marque la vraie reprise de la production.


Vous aimez la moto et les belles et rares mécaniques ?
Moto-collection.org en retrace toute l'histoire
avec une étude exhaustive de près de 500 marques et 2000 modèles dans les fiches,
un blog pour des articles approfondis sur les réalisations les plus extraordinaires
et les grandes manifestations de motos anciennes,
des présentations des derniers livres parus en français sur notre passion,
et une liste des musées et des clubs les plus importants.

Bonne lecture et bonne route
François-Marie Dumas
info@moto-collection.org


www.moto-collection.org

Attention, moto-collection.org ne propose pas de motos à la vente, ni neuve ni d'occasion
et vous n'y souscrirez pas non plus d'assurance.
Nous dissèquons pour vous toutes les motos qui constituent la collection idéale.