Vélosolex - Hispano Suiza - "330" seul cyclo100% Swiss made"
 Retour liste des marques


Vélosolex - Hispano Suiza
Photo ou archives : F-M. Dumas
1514

Cylindrée : 50
Modèle : "330" seul cyclo100% Swiss made"
Production : 1952 -
Catégorie : (R) Cyclo BMA Ubone
   
Vélosolex
Type 330 Suisse - 1952
Le reflet de toute une époque

Le Vélosolex fut produit de 1940 à 1988 à plus de cinq millions d'exemplaires. Du curé de campagne aux plus célèbres vedettes, il transporta la France entière et il représente, au même titre que la 2 CV Citroën, une grande partie de l'histoire du véhicule populaire dans notre pays.

De l'Hispano Suisse au Daihatsu japonais
Ce noir flambeau de notre savoir-faire nationale déborda aussi largement de l'Hexagone et fut vendu dans cinquante-sept pays. Le modèle photographié est ainsi le seul cyclomoteur a avoir été construit à 100 % en Suisse, et ce dans la plus glorieuse des usines puisqu'il s'agissait d'Hispano-Suiza. Dommage, le Solex suisse n'arborait pas la fameuse cigogne, emblème d'Hispano. Il fut aussi construit au Japon par Daihatsu, en Hollande par Stokvis (qui l'exporta en Indonésie et au Congo belge) et assemblé en République Dominicaine par une usine qui le distribuait en Amérique du sud.

Pourquoi les Français sont-ils "traction" ?
Tout comme notre pays fut en automobile l'un des pionniers de la traction (qu'un beau pléonasme nous fait appeler traction avant), il semble que le deux roues à roue avant motrice soit une de nos spécialités. René Gillet avait, paraît-il, construit un prototype en 1895 et, au salon de Paris 1897, les frères Werner présentaient "La Motocyclette", véritable ancêtre du Solex par sa disposition. Trois autres marques françaises suivront cet exemple dans les années vingt. Solex, fabriquant réputé de carburateurs, né en 1909, avait d'ailleurs caressé le projet d'un cyclomoteur dès 1917 mais il faudra les besoins de l'après-guerre pour que la firme concrétise son projet. Le premier Vélosolex sera commercialisé en 1946 pour 5 700F et il faudra attendre 1959 pour le voir pourvu d'un embrayage.

Monocylindre 2 t refroidi par air - 49 cm3 (39,5 x 40 mm) - 0,5 ch/2 000 tr/min - Lubrification par mélange - Transmission directe par galet sur le pneu avant - Moteur relevable en position vélo - Cadre rigide monotube - Freins à patins sur jante - Réservoir 1 l - 25 kg - 28 km/h.

Véhicule quotidien pendant quarante ans, le Solex est aujourd'hui devenu un objet de collection.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales