MV Agusta - GP acatène
 Retour liste des marques


MV Agusta GP acatène motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives :
1614

Cylindrée : 500
Modèle : GP acatène
Production : 1952 - 1953
Catégorie : (R) Racing
   
MV Agusta
500 GP 1952
Premiers pas vers la gloire

En 1950, le célèbre ingénieur Pietro Remor, le père des Gilera toutes puissantes en Grand Prix, est engagé par le comte Agusta pour dessiner… les concurrentes de ses Gilera.

L'originalité ne paie pas
La première MV de 1950 ressemble logiquement aux Gilera par son moteur. Elle propose par ailleurs des solutions originales et inhabituelles en course : une transmission par arbre, un changement de vitesses à double sélecteur et des suspensions avant et arrière à parallélogrammes et barres de torsion. La machine débute au GP de Belgique, où elle finit cinquième, aux mains d'Artesiani, derrière trois Gilera. Rapide, la MV ne convainc pas par sa tenue de route. Sa fourche avant est changée pour une télescopique, en 1951, puis pour une lourde mais rigide fourche Earles la saison suivante. Cette version 1952-53 abandonne aussi les amortisseurs à friction de la suspension arrière pour de classiques combinés ressort-amortisseur. Elle conserve toutefois son double bras oscillant, un système lourd et encombrant qui permettait d'éliminer les blocages de suspension, dus à la transmission par arbre, lors des accélérations. Le même principe, baptisé Paralever, sera réintroduit en 1987 par BMW.

Les secrets de la réussite
Grâce aux talents de pilote et de metteur au point de Les Graham, MV découvre que le secret de la victoire réside dans la parfaite mise au point de techniques connues plutôt que dans des expérimentations diverses. Les dernières MV acatènes disparaissent en 1953 sans palmarès. MV a introduit, dès 1952, une 500/4 plus classique à transmission par chaîne et suspensions conventionnelles qui sera onze fois championne du monde

4 cylindres 4 t face à la route refroidis par air - 494,4 cm3 (54 x 54) - 50 ch/9 000 tr/min - 2 ACT entraînés par pignons et 8 soupapes - 2 carbus Ø 28 mm - Compression 9,5 - Carter humide - Boîte 4 rapports - Transmission par arbre et cardans  - Cadre double berceau tubes et embouti - Suspensions av. à roue poussée et 2 combinés, ar. oscillante à parallélogramme et 2 combinés - Freins tambour - Roues 20" - 118 kg - 195 km/h.

Insolites, les MV à transmission par arbre servent d'expérience, mais n'auront pas droit au podium.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales