Ariel - HT 5 Hunter Trials
 Retour liste des marques


Ariel HT 5  Hunter Trials  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1617

Cylindrée : 500
Modèle : HT 5 Hunter Trials
Production : 1958 - 1958
Catégorie : (TT) Trial
   
Ariel
500 HT5 Hunter Trials 1958
Médaille d'or aux ISDT


L'Ariel Trials, dessinée et mise au point par le très célèbre Sammy Miller en 1952, est la plus titrée dans sa catégorie qu'elle domina totalement au temps où les monocylindres quatre temps en étaient encore les rois.

L'héritage de Sammy Miller
La fameuse GOV 132 (le numéro d'immatriculation de S. Miller) était une vraie moto d'usine qui, grâce à des pièces en titane et autres matériaux spéciaux, ne pesait que
110 kg. Les machines de production qui apparaissent en 1954, en versions HS scrambler et HT Trial (nous les appellerions aujourd'hui cross et enduro), sont bien loin de ce modèle d'usine. HS et HT diffèrent par leur cadre, double ou simple berceau, et leurs boîtes de vitesses. Elles sont basées sur la même mécanique tout alu dérivée de la VHA Red Hunter de route. La Trials, proposée en 350 HT3 et 500 HT5 , ne troque son cadre rigide contre une suspension arrière oscillante qu'en 1956. Produite sans grands changements jusqu'en 1959, elle s'illustrera en particulier en championnat de side-car trial.

Contrôles…

L'enduro et plus spécialement les six jours internationaux (ISDT) sont régis par des règles très strictes. Le pilote ne doit recevoir aucune aide extérieure et il est interdit de changer les composants de la moto qui sont plombés (voir ici les cylindre et la culasse) ou marqués de peinture indélébile (les marques rouges visibles sur la machine). Pour faciliter les réparations des crevaisons et permettre au pilote de jouer sur la pression des pneus pour avoir la meilleure adhérence en fonction du terrain, cette Ariel était munie d'une bonbonne d'air comprimé.

Monocylindre 4 t - 497 cm3 (82 x 95 mm) - 25 ch/6 000 tr/min - Soupapes culbutées - Boîte séparée Burman 4 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Amortissement hydraulique - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 4,00 x 19" - Empattement 1 346 mm - 131 kg

Semblant sortir tout droit du parc fermé avec ses marques et accessoires de course, cette Ariel remporta une médaille d'or avec Ron Langston aux ISDT courus en 1958 à Garmisch, en Bavière.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales