Bianchi - GP bicilindrico
 Retour liste des marques


Bianchi GP bicilindrico motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
3112

Cylindrée : 500
Modèle : GP bicilindrico
Production : 1961 - 1966
Catégorie : (R) Racing
   
Bianchi
500 Grand Prix - 1964
L'intérim de Tonti

Lorsque Mondial abandonne la compétition fin 1957, son ingénieur, Lino Tonti, prend la direction du service course de la firme Bianchi et présente, au début de 1960, une 250 twin à cinq vitesses destinée à représenter la marque en Grands Prix aux mains de Derek Minter. Cette machine ressemble profondément à la dernière Mondial… et à la Paton de la même époque.

Des catégories plus ou moins relevées
La catégorie 250 devient, hélas, trop disputée avec l'arrivée de Honda, et Tonti s'empresse de développer une version 350. A son guidon, Ernesto Brambilla devient champion d'Italie 500 en 1961, une cylindrée toutefois peu disputée puisque Liberati, son dauphin, pilote une Gilera Saturno, un monocylindre culbuté. En Grands Prix, Bob McIntyre réalise quand même deux podiums et Alastair King finit deuxième au GP de l'Ulster.

Fin de carrière plus modeste
Les affaires sont cependant moroses, et la société Bianchi est profondément restructurée fin 1961. La nouvelle politique d'austérité n'empêche pas l'usine de poursuivre la compétition avec des 350 "gonflées", puis une vraie 500 à six vitesses avec laquelle Venturi devient champion d'Italie en 1964, juste avant la liquidation de Bianchi. Tonti partira alors chez Guzzi, et Grassetti réalisera encore avec la 350 quelques belles performances, notamment au Grand Prix des Nations 1966. La marque disparaît en 1967 et seule la division "bicyclettes" survit aujourd'hui au sein du groupe Piaggio.

Bicylindre 4 t calé à 360° - 498 cm3
(73 x 59,5 mm) - 60 ch/10 500 tr/min - Refroidissement par air - Double arbre à cames en tête entraîné par pignons - Lubrification par carter humide - Double allumage à batterie et bobine - Boîte à 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av. et ar. à tambour - Pneus 3,00 x 18" et 3,50 x 18" - 140 kg - 240 km/h.

Les twins Bianchi de Lino Tonti ont un palmarès peu fourni, mais ils sont le chant du cygne sportif de la marque, et ont, à ce titre, une importance historique indéniable. On notera que cet unique exemplaire conservé a été équipé d'un frein avant plus récent.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales