SIM - Ariete
 Retour liste des marques


SIM Ariete motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
3717

Cylindrée : 125
Modèle : Ariete
Production : 1954 -
Catégorie : (R) Scooter
   
Sim
150 cm3 Ariete - 1954
Sous le SIM, … du Bélier

L'Italie est, sans conteste, à l'origine de la seconde vague du scooter qui va déferler dans le monde de la moto de 1948 à 1960 ; à la suite de Piaggio (Vespa) et Innocenti (Lambretta), c'est la bousculade !

Le SIM-Moretti-Puch
La Società Italiana Motoscooters (SIM) de Reggio Emilia se lance dans l'aventure : elle présente au salon de Genève de mars 1951 le scooter Moretti animé par le moteur autrichien 125 cm3 Puch à double piston. Pas très élégant, son manque de finesse ne rebutera pas la firme française Guiller de Fontenay-le-Comte (Vendée) qui le fabriquera sous licence. Le moteur sera un AMC culbuté 125 ou 175 cm3, ou encore un 125 ou 175 cm3 Aubier-Dunne, tous produits bien français.

La série Ariete
Cependant, SIM s'affranchit du moteur Puch en créant, en 1953, son propre bloc-moteur de 150 cm3, spécifiquement scooter puisqu'il forme avec l'embrayage, la boîte de vitesses et la transmission un ensemble oscillant avec roue fixée en porte-à-faux. Ainsi naît la série Ariete ("bélier") qui comprend même une moto. Les scooters sont proposés en trois versions qui possèdent toutes un cadre multi-tubes et une fourche avant à roue tirée. Le modèle de base ne possède aucun carénage. Vient ensuite un Ariete semi-carrossé : avant dépouillé, arrière coiffé de la coque du Moretti. Dernière version : la carrosserie est celle, complète, du Moretti avec tablier et garde-boue avant d'une pièce ; le changement de vitesses se fait alors par double pédale au pied gauche.

Bloc-moteur monocylindre vertical 2 t refroidi par air - 148 cm3 (57 x 58 mm) - 7,5 ch/5 200 tr/min - Transmission par arbre - Graissage par mélange - 4 rapports par selecteur au pied gauche - Châssis tubulaire - Coque arrière amovible - Suspensions av. à roue tirée par biellettes et ressorts, ar. par bloc-moteur-transmission oscillant comprimant un bloc de caoutchouc - Pneus de 3,50 x 10" 100 kg - 85 km/h

Conservant l'aspect du Moretti de 1951, l'Ariete 1954 n'en est pas moins d'une conception et d'une motorisation totalement différentes : l'art d'accommoder les restes ?


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales