BMW - RS Rennsport
 Retour liste des marques


BMW RS Rennsport motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4002

Cylindrée : 500
Modèle : RS Rennsport
Production : 1954 -
Catégorie : (R) Racing
   
BMW
500 RS "client" - 1954
L'apogée du flat twin

Après les exploits accomplis, en 1938 et 1939, par la 500 BMW à compresseur, la Seconde Guerre mondiale valut à l'Allemagne d'être mise en quarantaine et interdite de courses internationales jusqu'en 1951. A cette date, BMW revint sur les circuits avec des machines directement dérivées de celles d'avant-guerre par suppression du compresseur. Ce n'est que fin 1952 que le constructeur munichois présentera une moto vraiment nouvelle, la 500 Rennsport, en abrégé 500 RS.

Large évolution mais pas révolution
Réservée, en 1953, aux pilotes officiels Baltis-berger, les frères Meier, Mette et Zeller, la RS solo se distingue avant tout par sa partie cycle moderne, dotée d'une suspension arrière oscillante et d'une fourche Earles au lieu de la coulissante et de la télescopique conservées pour courir en catégorie side-car. Sur le plan mécanique, BMW a conservé la technique originale du double arbre à came en tête attaquant les queues de soupapes par l'intermédiaire de linguets, mais les cotes du moteur sont "carrées" et le vilebrequin porté par trois roulements. Moteur, boîte et pont sont de beaucoup plus petites dimensions que par le passé et le poids est descendu au chiffre tout à fait remarquable de 125 kg.

De la moto d'usine à la compé-client
En 1954, BMW vend à prix d'or, quelques cinq cent "compé-client" qui diffèrent par leur moteur, légèrement longue course. La fourche, télescopique, redevient vite une Earles. Modifiée, cette moto sera la monture officielle de Walter Zeller (en vignette) jusqu'à l'arrêt de BMW en compétition, fin 1957‑: malgré tout son talent, il ne put rien contre Gilera, Guzzi et MV.

Bicylindre à plat 4 t - 493 cm3 (66 x 72 mm) 45 ch/8 000 tr/min - 2 ACT par cylindre commandés par arbres transversaux et couples de pignons coniques - Allumage à magnéto‑- 2 carburateurs Amal-Fisher - Embrayage monodisque à sec - Boîte 4 rapports - Transmission par arbre et couple conique - Cadre double berceau continu - Freins à tambour double came - Roues de 18" - Poids 135 kg - 195 km/h.

La fiabilité du moteur RS, même porté à 60 ch ou plus avec de gros carbus Dell'Orto et des ACT différents, condamna les 500 RS solo dont toutes les mécaniques terminèrent leur existence dans des châssis de side-car (d'où la rareté de ce modèle).



Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales