ESO - moto-cross
 Retour liste des marques


ESO moto-cross motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4003

Cylindrée : 250
Modèle : moto-cross
Production : 1959 -
Catégorie : (TT) Cross
   
Eso
250 cm3 - 1959
Une vaine conquête

Développés dès 1954 sur base des moteurs de Speedway, les premiers propulseurs ESO de cross sont des blocs-moteur produits dans trois cylindrées, dont une 250 cm3.

Production limitée
Malheureusement, la plupart des motos produites seront vendues à des pilotes tchèques, et rares seront les utilisateurs étrangers de ces performantes mécaniques. En effet, la puissance est un des atouts de ces moteurs. Le ESO speedway n'a-t-il pas détrôné le JAP dans cette spécialité ?… Mais, entre la conception d'un excellent moteur et la réalisation d'une moto complète, il y à une marge que ne parviendront point à dépasser les ingénieurs de la marque ; en effet, ce puissant moteur était affligé d'une partie cycle fort pesante. Les premières versions furent munies d'une fourche à roue poussée, vite remplacée par une suspension télescopique traditionnelle, achetée chez Jawa.

Développement
En 1954, Simandl est remplacé (pour réelle cause de maladie) au bureau technique par Jaroslaw Cervinka, et la mise au point des motos de cross se poursuit parallèlement à celles de speedway. Mais contrairement à ces dernières, elles n'atteindront jamais leur gloire, leur meilleure place en 250 cm3 étant celle de Miroslav Soucek en 1960‑: troisième au championnat d'Europe. Un moteur à distribution desmodromique fut même produit, en 1962, pour Soucek ; mais une fois de
plus, ce prototype, développant 27 ch à
8 000 tr/mn, fut handicapé par le poids de sa partie cycle, laissant ainsi le champ libre à Dave Bickers monté sur Greeves.

Bloc-moteur ESO monocylindre - 248 cm3 (70 x 64,5 mm) - 24 ch/7 600 tr/min - Soupapes culbutées - Compression 10,6 à 1 Allumage par magnéto (Pal ou Lucas) - Carburateur Eso ou Dell'Orto Ø 28 mm - Transmission primaire par engrenages, secondaire par chaîne - Boîte 4 rapports - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante Roues av. 21", ar. 18" (ou 19" selon les années) - 120 kg.

En 350 comme en 500 cm3, les très modernes moteurs ESO auraient mérité plus de succès.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales