BSA - C15S Starfire cross
 Retour liste des marques


BSA C15S Starfire cross motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4408

Cylindrée : 250
Modèle : C15S Starfire cross
Production : 1959 - 1964
Catégorie : (TT) Cross
   
BSA
250 C‑15 S Starfire - 1959
La gloire sans les succès commerciaux


BSA a des 250 cm3 à son catalogue depuis 1923 et, en 1958, la grande marque de Birmingham renouvelle cette catégorie en présentant la C15 Star. Conçue sous la houlette d'Edward Turner, cette nouvelle petite moto porte l'empreinte de son créateur et n'est pas sans rappeler la Triumph Cub 200 cm3 due aux talents du même homme. Présentée en version route, la 250 C15 Star se décline, l'année suivante, en versions Trials (C15T) et Cross (C15S comme scrambler). Cette dernière mouture s'adresse, entre autres, aux États-Unis où elle prend le nom de Starfire. (La même appellation apparaîtra en Europe que sur le modèle qui prend la suite de la C15 en 1964, la B25.)

La gloire en tout terrain
En dépit de son prix attrayant et des qualités de son moderne bloc-moteur qui développait 15 ch, la C15 R de route n'eut pas un grand succès. La moto entre alors dans la plus grave crise qu'elle ait jamais connue et les marques britanniques en souffent cruellement. Les versions tout terrain, qui développaient jusqu'à
20 ch, allaient, par contre, connaître les plus grands honneurs. Jeff Smith donne à la C15 un titre mondial en cross où s'illustrent aussi Brian Martin et John Draper, et Arthur Lampkins est champion d'Angleterre de trial à son guidon.

La mère des Victor 441 de motocross
Mieux encore, la 250 C15 donne naissance à une version suralésée, la B40, puis, en 1961, à la très sportive SS80. Portée jusqu'à 441 cm3, la C15 va devenir la reine du motocross et remporter encore deux titres mondiaux avec Jeff Smith en 1964 et 65 tandis que les versions 250 commercialisées, devenues C25 puis B25, se déclinent en une kyrielle de versions jusqu'à l'arrèt de production, en 1971.

Bloc-moteur monocylindre 4 t - 249 cm3
(67 x 70 mm) - 18,5 ch/7 000 tr/min - Soupapes culbutées - Compression 10,5 - Carburateur Amal Ø 26 mm - Allumage par alternateur et delco - Graissage à carter sec - Boîte 4 rapports - Transmissions primaire par chaîne duplex, secondaire par chaîne - Cadre simple berceau dédoublé - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour Ø 154 mm - Pneus av. 3,00 x 20", ar. 3,50 x 19" - 125 kg.

La C15S était livrée sans éclairage en Europe, mais cette version américaine bénéficie d'un équipement complet et du sigle magique‑: "Starfire".



Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales