Puch - M
 Retour liste des marques


Puch M motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
4916

Cylindrée : 125
Modèle : M
Production : 1966 - 1973
Catégorie : (R) Route
   
Puch
M 125 - 1970
Du double au simple


Révolution chez la grande marque autrichienne en 1966 qui abandonne sa chère technique du deux temps à double piston à laquelle elle était fidèle depuis 1923 pour venir à un concept moteur plus classique. Il faut bien avouer que le double piston, qui se justifiait dans le passé par un balayage plus efficace de la chambre de combustion, faisait chèrement payer cet avantage par un coût de fabrication beaucoup plus élevé dû au plus grand nombre de pièces et une réalisation technique complexe. Les deux pistons généraient aussi plus de frottements dévoreurs de puissance et n'avaient finalement plus aucun avantage face aux deux temps modernes beaucoup plus efficaces.

Gloire posthume
Présenté fin 1966, le M 125 se vendra à environ 10 000 exemplaires, jusqu'en 1971. Son plus grand succès viendra de sa descendance car, en 1970, il donne naissance à des 125 et 175 d'enduro et de motocross qui, dans leurs versions usine ou client, auront une formidable carrière jusqu'en 1974. (2900 125 cm3 et 4800 175 cm3 produits). Puch utilisera ensuite des moteurs Rotax.

Taillée à la serpe
D'allure fort moderne, le M 125 diffère radicalement des rondouillardes séries précédentes en offrant des lignes taillées à la serpe due au talent du grand designer français Louis Lepoix (FTI design). Le bloc-moteur très compact possède un cylindre en alliage léger chromé dur et une culasse à larges ailettes en éventail. Son apparence n'est pas sans rappeler le Zündapp qui apparaît en 1971 et qui sera son principal concurrent, avantagé par une boîte cinq vitesses alors que seules les Puch tout terrain bénéficieront plus tard de ce perfectionnement.

Monocylindre 2 t refroidi par air - 123,5 cm3 (55 x 52 mm) - 12 ch/7 000 tr/min - Allumage par volant magnétique - Graissage par mélange à 4% - Carburateur Bing Ø 26 mm - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Débattement 110/95 mm - Freins à tambour Ø 160 mm - Pneus 2,50/3,00 x 17" - Empattement
125 cm - Réservoir 13 l - 95 kg - 125 km/h.

Vendu en France en 1970 au prix tout à fait dans la norme de 2 700 F , le M 125 ne connaît toutefois pas le même succès que les précédentes séries et ne peut s'imposer face à la vague japonaise déferlante.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales