DKW - RM Reichsfahrt
 Retour liste des marques


DKW RM Reichsfahrt motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
5416

Cylindrée : 148
Modèle : RM Reichsfahrt
Production : 1922 -
Catégorie : (R) Route
   
DKW
148 RM (Reichsfahrtmodell) - 1922
Appellation à tiroirs


En 1916, l'entreprise de J. S. Rasmussen avait été baptisée Dampf Kraft Wagen en raison de sa vocation à fabriquer des machines et véhicules à vapeur. Cette appellation subit un premier détournement en 1918 à l'apparition d'un petit moteur-jouet, simple outil de démonstration, conçu par Hugo Ruppe. On accole alors à DKW le label "Des Knaben Wunsch" (le souhait du gamin), sans doute en référence à l'œuvre de Gustav Mahler "Des Knaben Wunderhorn".

Une approche à petits pas
C'est cependant avec une troisième signification que DKW fait son apparition dans la moto, lorsqu'est lancé, en 1919, un petit moteur auxiliaire à monter sur les bicyclettes. "Das Kleine Wunder", la petite merveille, porte bien son nom, et 20 000 exemplaires en seront produits jusqu'en 1923. Dès 1921 sont commercialisés avec ce moteur, et sous la marque DKW, deux "scooters" dûs à la firme berlinoise Eichler, le Golem puis le Lomos. C'est toutefois en 1922 qu'apparaît enfin la première vraie DKW. L'ensemble est conçu et fabriqué par l'usine sous la direction de Hermann Weber, qui a succédé à Ruppe. Weber restera directeur technique de DKW jusqu'en 1945, date à laquelle il émigrera avec une partie de son équipe en Union Soviétique pour y relancer la production de motos.

Le début d'une grande histoire
La première DKW en tous cas va remporter de jolis succès tant sportifs que commerciaux, puisqu'elle sera produite à 20 000 exemplaires jusqu'en 1925. Elle doit d'ailleurs son appellation à sa première et brillante victoire dans la Reichsfahrt 1922 devant des machines bien plus puissantes.

Monocylindre 2 t refroidi par air forcé 148 cm3 (56 x 60 mm) - 2,25 ch - Distribution par la jupe du piston - Lubrification par mélange - Allumage par volant magnétique - Transmission directe par courroie - Cadre simple berceau tubulaire - Suspension av. pendulaire - Frein ar. à patins - 42 kg - 60 km/h.

La RM a subi quelques évolutions techniques durant sa carrière, passant notamment d'une fourche à balanciers à cette fourche pendulaire, et adoptant aussi un embrayage à main.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales