DKW - SS
 Retour liste des marques


DKW SS motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : H. Krackowizer
5919

Cylindrée : 250
Modèle : SS
Production : 1935 -
Catégorie : (R) Racing
   
DKW
250 SS - 1935
Le premier double piston allemand de compétition


Le système de double piston, inventé par Garelli en Italie, fut ensuite amélioré par Puch en Autriche en 1924. Puch adopta le refroidissement liquide, en 1927, et passa à 250 cm3, en 1928. DKW, enfin, le plus gros constructeur motocycliste allemand durant la guerre et qui avait commencé à courir au milieu des années vingt avec des 175 et 250 à refroidissement liquide et pistons à déflecteur, créait, en 1931, sa première moto de course à double piston et refroidissement liquide, aussi équipée, comme la gamme précédente, d'un piston de compression des gaz admis dans le carter.

Trois pistons…
Puch arrête en 1932 le développement de sa 250 tandis que DKW continue et innove avec une admission à deux clapets métalliques qui permet d'atteindre 24 chevaux. Ces DKW d'usine restaient fort fragiles mais, aux mains de Walfried Winkler et de Arthur Geiss, elles remportent néanmoins les championnats d'Europe 250 en 1934 et 35 et les GP d'Assen (Hollande) et de l'Ulster (Irlande du Nord). Sous la poussée du gouvernement nazi, les constructeurs auto et moto lancent des compétition-client sur le marché et la DKW 250 SS sera, en 1935, la première machine de ce type produite à l'usine de Zschopau.

La première compétition-client allemande
Cette nouvelle 250 SS utilisait la partie cycle en tôle de la 250 SB de route. Le moteur à double piston, piston pompe (placé à l'avant du carter, à 90° par rapport au double cylindre moteur, et surmonté du radiateur d'eau) était plus simple que celui de la version d'usine à admission à clapets. La boîte s'actionnait aussi bien au pied qu'à la main et la SS valait 20 ch et 140 km/h, plus qu'assez pour lui assurer une moisson de résultats en courses nationales.

Bloc-moteur à double piston, chambre de combustion unique et refroidissement liquide - 250 cm3 - 20 ch/5 000 tr/mn - Gaz comprimés dans le carter par un piston compresseur à l'avant du moteur - 2 carbus latéraux - Allumage par volant magnétique - Boîte 3 rapports à commande manuelle et au pied - Cadre rigide en tôle emboutie - Fourche à parallélogramme en tôle emboutie - Pneus 3,00 x 19" - 140 km/h.

La première des compétition-client allemandes était aussi impressionnante qu'excessivement bruyante avec ses deux échappements sans silencieux.





 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales