Condor - D 50
 Retour liste des marques


Condor D 50 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
6117

Cylindrée : 500
Modèle : D 50
Production : 1930 -
Catégorie : (R) Route
   
Condor
500 D 50 - 1930
Solidarité helvétique


Condor est installé à Courfaivre, à proximité de Neuchâtel. Motosacoche, un peu plus au sud (à Genève), commercialise ses moteurs sous la marque MAG. Entre Suisses francophones, il est logique que les deux firmes soient en relation étroite, et que Condor se fournisse aux Acacias où réside Motosacoche, dès la fin de la première guerre. On peut même considérer Condor comme un client privilégié, notamment avec cette D50 dont le moteur ne sera diffusé qu'auprès de rares autres fidèles comme New-Map, puis Standard ou Triumph (et, bien sûr, Motosacoche même sous le Type 422).

Le moteur-cathédrale
Le D50 appartient à la série Jubilé lancée en 1930 pour le 25e anniversaire de Motosacoche. Il s'agit d'un moteur compétition-client, projeté par Dougal Marchant mais réalisé par l'ingénieur maison, Nebel. Sa caractéristique principale est une hauteur démesurée, qui le rend difficile à installer dans un cadre. Deux raisons à cela : l'implantation du réservoir d'huile sous le bloc, dans une semelle en fonderie d'alu, et l'interposition de poussoirs entre culbuteurs et queues de soupapes. On retrouve cette seconde particularité sur la plupart des moteurs Marchant, du A50 à ACT jusqu'aux FN d'après-guerre. La boîte est ici une Burman fabriquée sous licence par Condor, et qui, à cause de l'encombrant carter d'huile sous le moteur, a dû être basculée de 90° sur l'avant.

Le souffle court
Bien qu'il s'agisse d'un des seuls moteurs "clients" de sa catégorie, le D50 sera abandonné à partir de 1934. Cordey, l'officiel Condor, aura pour sa part surtout exploité un A50, plus puissant et moins sensible à la surchauffe.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 496 cm3 (82 x 94 mm) - 30 ch/5 500 tr/min - Soupapes culbutées - Lubrification par carter sec - Allumage par magnéto - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspension av. à parallélogramme - Freins à tambour - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 3,00 x 21" - 120 kg -
160 km/h.

Ni très puissant ni très endurant, le D50 excellait en courses de côte, où ses accélérations et son couple faisaient merveille. C'est dans cette discipline que la Condor obtint ses meilleurs résultats.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales