Sumita - type 2C
 Retour liste des marques


Sumita type 2C  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
6614

Cylindrée : 200
Modèle : type 2C
Production : 1952 - 1953
Catégorie : (R) Route
   
Sumita
200 cm3 type 2C - 1952
Les premiers pas d'une industrie


Manque de place de stockage, humidité destructrice et honte d'avouer que leurs premières productions ne furent souvent que des copies font que l’histoire de la moto japonaise, pourtant riche de quelques 166 marques, est la plus méconnue, ce qui est un comble pour ce pays qui mène aujourd’hui la production mondiale.

Une grande histoire méconnue
La production de moto au Japon a explosé dans l’immédiat après-guerre mais bien peu de ces ancêtres ont survécu et les rares musées exposant ce passé sont très récents. Cette histoire est pourtant passionnante car elle nous montre le cheminement incroyablement rapide qu’a vécu ce pays pour créer sa suprématie actuelle. Avant la révolution technique et esthétique de la fin des années cinquante menée par Honda, la plupart des marques se cantonnaient à des copies principalement des Européennes.

L'âge de la copie
C’est entre autres le cas de Sumita hatsudoki (moteurs Sumita) à Tokyo. La petite marque, née en 1950, commercialise l’année suivante la 150 cm3 type C, un mono culbuté à double échappement de lignes très britanniques sans être pour autant une vulgaire copie. Il se double, en 1952, de cette 200 cm3 type 2C. Un an plus tard, Sumita étudie un moteur à simple ACT et commercialise le type E, une amusante réplique en 90 cm3 (48 x 49,5) des gros monos anglais culbutés, qui annonce 3 ch à 5 000 tr/mn et 80 km/h. Il est produit jusqu’en 1954 où la 150 C est remplacée par la D de 199 cm3 (61 x 69) à simple échappement qui affiche 4,8 ch et 80 km/h (ce n’est toujours pas terrible) et offre une suspension arrière coulissante. L'ultime progression avant la disparition de la marque, sera la 250 F de 1955 (65 x 75), une nouvelle moto culbutée, fort inspirée des BSA, qui valait 10 ch à 4 500 tr/min et 90 km/h.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 148 cm3 (56 x 60 mm) - 3,5 ch/4 500 tr/min - Compression 6 à 1 - 2 soupapes culbutées et double échappement - Allumage batterie/bobine - Boîte séparée 3 rapports par levier au réservoir - Cadre simple berceau - Suspension av. télescopique - Freins à tambours déportés - Pneus 2,75 x 19" - 95 kg - 90 km/h.

La version présentée, première 200 cm3 proposée par la marque en 1952, ne diffère de la 150C que par ses cotes internes.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales