Peugeot - X Armée
 Retour liste des marques


Peugeot X Armée motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
7206

Cylindrée : 200
Modèle : X Armée
Production : 1986 - 1986
Catégorie : (TT R) Arme
   
Peugeot
X 200 - 1986
La meilleure des quatre


En 1983, l'armée française songe à renouveler son parc motocycliste, avec un impératif : acheter français. Première conséquence : le contrat d'achat des Honda CB 350 est en partie résilié. Par ailleurs, les Peugeot 80 cm3
SX8 AR distribués dans les corps de troupe sont bien peu puissants : 6 ch à la roue arrière sur une plage de régime bien étroite ne permettent pas, par exemple, de remonter un convoi à vive allure. Quatre prototypes sont présentés par MBK, Peugeot, Ligier et Barigo. Après une année d'expérimentation, seules deux françaises au fort accent italien restent en lice, la Peugeot (proche parente de la Gilera) et la Ligier (sœur jumelle d'une Cagiva). Un choix d'ailleurs surprenant dans la mesure où ces deux modèles sont des deux temps, ce que n'apprécie pas trop l'armée.

Lenteur militaire et impatience des civils
La Peugeot prend le meilleur et une dizaine d'unités sont distribuées dans les régiments, tandis que la X 200 trône sur le stand Peugeot à l'exposition militaire de Satory. Mais l'armée ne se décide pas à commander les quelques 5 000 exemplaires dont on parlait alors, tant que la phase expérimentale n'est pas terminée. Cela ne fait pas l'affaire de Peugeot qui attend pour lancer une version civile.

La dernière moto Peugeot ?
Bien que militaire, cette X 200 est étroitement dérivée du modèle trail X 125 L qui ne connaît pas le succès escompté, tant et si bien que Peugeot ne poursuit pas l'expérience. Avec cette X 200 – à moteur Gilera – est-ce la dernière moto Peugeot qui disparaît ?

Monocylindre 2 t refroidi par eau - 183,4 cm3 (68 x 50,5 mm) – Environ 20 ch/7000 tr/min - Arbre d'équilibrage interne du moteur - Allumage électronique - Boîte à 6 rapports - Cadre simple berceau dédoublé - Suspen-sions av. télescopique, débt Ø 235 mm, ar. oscillante monoamortisseur, débt Ø 200 mm - Freins av. à disque Ø 230 mm, ar. à tambour - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 3,50 x 18" - Réservoir 10 l.

La Peugeot-Gilera ratera le marché militaire et c'est finalement une vraie italienne, la Cagiva quatre temps, qui sera plus tard choisie.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales