Panther (Phelon and More) - Colonial model
 Retour liste des marques


Panther (Phelon and More) Colonial model motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : M. Woollett
8607

Cylindrée : 500
Modèle : Colonial model
Production : 1911 -
Catégorie : (R) Route
   
P & M
475 cm3 modèle colonial - 1911
Un moteur à la place du cadre


La spécificité des motos P & M (vendues plus tard sous le nom Panther) était leur monocylindre incliné qui prolongeait le berceau avant du cadre interrompu. Joah Phelon construisit sa première machine en 1900 en y installant un moteur De Dion et, en 1903, il s'associa à Richard Moore (d'où les initiales P & M) pour créer une usine à Cleckheaton, Yorkshire.

Moteurs maison
La firme construisit bientôt ses propres moteurs et le modèle de 1911, ici présenté, fut l'une des meilleures machines de l'époque. Le cadre était conçu pour être fixé à la culasse du moteur à soupapes latérales dont la particularité était d'utiliser des chaînes de transmission, alors que la concurrence utilisait essentiellement des courroies. La P & M était équipée de deux transmissions primaires par chaînes offrant des démultiplications différentes et un embrayage verrouillait, au choix, l'une ou l'autre sur la transmission secondaire par chaîne. Le modèle fut appelé "modèle colonial", car la garde au sol avait été augmentée pour s'accommoder du piètre état des routes de l'Empire britannique.

Modèle militaire
Plusieurs de ces machines furent utilisées lors des manœuvres du British War Office en 1913 et, tandis que Douglas et Triumph décrochaient un contrat de fourniture de motos solo à l'armée (Clyno et Royal Enfield remportant le marché des side-cars), le Royal Flying Corp (qui deviendra la Royal Air Force) choisit les P & M. Les seules modifications pour l'usage militaire furent l'adoption de carters de chaînes, la fourche et une peinture kaki. A la fin de la Grande Guerre, P & M avait fourni 3 383 motos.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 475 cm3 (82,5 x 88,9 mm) - 4 ch/2 800 tr/min - Soupapes latérales - Allumage magnéto - Carbu Brown and Barlow - Boîte 2 rapports (2 chaînes primaires avec sélection à l'embrayage) - Transmission secondaire par chaîne - Cadre simple berceau tubulaire interrompu, moteur porteur - Fourche à roue poussée à ressort central - Freins av. à patin, ar. tambour à enroulement - Pneus 2,25 x 26" 86 kg - 80 km/h.

La P & M 1911 était une machine longue et basse à l'allure sportive, dotée de deux rapports et de transmissions par chaînes. Elle fut adoptée par le Royal Flying Corp pendant la Première Guerre.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales