NSU - Quick damenrad
 Retour liste des marques


NSU Quick damenrad motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
9013

Cylindrée : 100
Modèle : Quick damenrad
Production : 1936 - 1953
Catégorie : (R) Cyclo BMA Ubone
   
NSU
100 cm3 Quick Damenrad - 1936
Et NSU dépassa DKW


Présenté au salon de Berlin 1936, le NSU Quick succède au Motosulm comme modèle "minimal" de la gamme. Alors que le Motosulm, né en 1931, ressemblait à un Velosolex, le Quick est plus proche d'une vraie petite moto, par son architecture comme par sa mécanique évoluée. Sa boîte à deux vitesses, qui forme bloc avec le moteur, est, par exemple, commandée par poignée tournante au guidon. Disponible contre 290 Reichsmarks, cet équivalent de nos bicyclettes à moteur auxiliaire est pourtant imbattable en terme d'économie. Il faut dire que les premières versions doivent se contenter d'un frein arrière à rétropédalage, qui ne sera remplacé qu'en 1938 par un frein "normal" !

Atout prix
Le modèle Pony, sur la même base mécanique, mais avec une boîte trois vitesses et une partie cycle plus moto, vient épauler le Quick de 1937 à la guerre, mais ne rencontre pas le même succès, car il coûte 345 RM. C'est le Quick qui va permettre à NSU de dépasser DKW en tant que plus grand constructeur du monde dans l'immédiat avant-guerre, un titre hautement honorifique dans l'Alle-magne du moment. De 1936 à 1953, ce ne sont pas moins de 235 441 Quick qui sortiront de l'usine, dont 38 000 pour le seul millésime 1950. Cette année-là, le Quick ne coûtera plus que 540 Deutschmarks, autant dire une misère, inapprochable par quelque deux roues motorisé que ce soit.

Un Quick pour le moins collant
Le Quick aura tellement marqué l'entreprise et sa clientèle, que NSU ne pourra même pas s'affranchir de l'appellation pour son successeur : le cyclomoteur 50 cm3, commercialisé à partir de 1953, aura pour nom… Quickly !

Monocylindre 2 t refroidi par air - 98 cm3 (49 x 52 mm) - 3 ch/4 200 tr/min - Distribution par la jupe du piston - Lubrification par mélange - Allumage par volant magnétique - Boîte 2 rapports - Transmission par chaîne - Cadre tubulaire - Suspension av. à parallélogramme - Freins à tambour - 63 kg - 55 km/h.

Le Quick était disponible avec cadre homme ou (comme ici) dame, selon une coutume bien établie avant la guerre. Le filet pare-jupe était cependant livré sur les deux versions.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales