Moto Guzzi - V twin
 Retour liste des marques


Moto Guzzi V twin motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9601

Cylindrée : 500
Modèle : V twin
Production : 1951 -
Catégorie : (R) Racing
   
Moto Guzzi
500 V-twin Grand Prix / E. Lorenzetti - 1951
Quand les bicylindres en V Moto Guzzi étaient en long


Carlo Guzzi a, une fois encore, fait preuve de génie, en 1933, en montant sur un carter commun, deux haut-moteurs de l'imbattable 250 Albatros et, en 1935, le grand Stanley Woods remporte le célèbre TT avec cette 500 V-twin.

Huit ans d'évolutions constantes
Apparu en 1933 avec 44 ch à 7 000 tr/min et un cadre rigide, le V-twin passe à 47 ch, en 1935, et adopte une suspension arrière oscillante avec amortisseurs à friction, réglables en marche par le pilote. La dernière version d'avant-guerre étrenne une nouvelle ligne avec un cadre redessiné, dont la partie arrière boulonnée est en alliage léger, et un énorme frein avant à tambour double came de 280 mm. Elle utilise alors des cylindres et culasses fonte pour marcher à l'alcool et un haut-moteur tout alu quand elle utilise de l'essence pure. Ses performances sont alors dépassées par les 80 ch et plus des machines à compresseur mais, après leur interdiction, la "bicilindrica" revient sur les circuits, en 1946-1947, avec des modifications mineures. Et en 1948 apparaît un nouveau cadre à poutre supérieure tubulaire de gros diamètre, dû à l'ingénieur Antonio Micucci, avec un empattement plus court, une fourche télescopique, un moyeu frein central et un réservoir ovoïde de 26 l, plutôt inélégant.

Ultimes versions
En 1950, Guzzi revoit encore sa copie. Longues pipes d'admission, frein avant doté d'une curieuse commande coaxiale et nouvelle fourche Guzzi à biellettes, dont l'unique té inférieur permet d'adopter un long réservoir englobant la colonne de direction. Ce concept est affiné, en 1951, avec un profilage aérodynamique du réservoir de 33 l et un dosseret de selle, tandis que des compas à friction remplacent les amortisseurs hydrauliques sous le moteur de 1950.

Bicylindre en V à 120° 4 t refroidi par air - 495 cm3 (68 x 68 mm) - 47 ch/8 000 tr/min -  2 simples ACT entraînés par arbres - 2 carbus - Graissage sous pression à carter sec - Bloc moteur-boîte 4 rapports par sélecteur - Transmission par chaîne - Cadre double berceau et poutre supérieure/réservoir d'huile Ø 112 mm - Suspensions av. oscillante à roue poussée, ar. oscillante, amortisseurs à friction - Freins à tambour, av. double frein - Pneus 2,25/2,50 x 20" - 145 kg - 210 km/h.

En 1949, la 500 V-twin, pilotée par Lorenzetti, finit 3e au GP de Spa et est championne d'Italie. En 1951, Andersson remporte le GP de Suisse à Berne et Lorenzetti (notre photo) finit 3e au GP d'Assen.




 

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales