Bruneau - Tricar Promeneur
 Retour liste des marques


Bruneau Tricar Promeneur motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9612

Cylindrée : 350
Modèle : Tricar Promeneur
Production : 1905 -
Catégorie : (R) Route 3 Roues
   
Bruneau
350 cm3 Tricar "Promeneur" - 1905
Le "tue-belle mère"

Les tricycles (une roue devant, deux derrière), ont leur heure de gloire dès la fin du siècle dernier, mais ils se révèlent vite dangereux, car les constructeurs se livrent à une démentielle course à la puissance marquée par autant d'accidents que de records mémorables ; un Rigal à moteur Buchet bicylindre de 4 245 cm3 aurait atteint 125 km/h, en 1902. Avant que les trois roues ne disparaissent, vers 1905, certains constructeurs essaieront de le remplacer par le tricar, un tricycle à l'envers. Il s'agit, souvent, de simples motos sur lesquelles la fourche a été remplacée par un train avant à deux roues, mais certains, comme ce rarissime Bruneau, font preuve d'une technique très élaborée.

A la pointe de la technique
Comme le passager, assis entre les deux roues avant, empêchait le refroidissement du moteur, celui-ci a été muni d'une culasse refroidie par eau. Mais il se distingue surtout par ses transmissions. Le bloc-moteur comporte une démultiplication primaire par engrenages et un ingénieux dispositif, qui permet au pédalier (avec roue libre) d'entraîner la roue arrière par la même chaîne que le moteur. Mieux encore, la roue arrière utilise la dernière révolution du moment, un moyeu épicycloïdal procurant deux rapports et un point mort.

Hardis pionniers
Comme sur les Peugeot de 1904, la conduite était simplifiée par un levier de commande très polyvalent (à droite au-dessus du réservoir), décompresseur, vers l'avant, et avance à l'allumage, vers l'arrière. Le levier de gauche
actionne l'ouverture du carburateur et un troisième commande les vitesses, tandis qu'une seringue permet d'injecter de l'huile dans le moteur, tous les 10 km environ.

Monocylindre 4 t - Cylindre refroidi par air et culasse par eau - 344 cm3 (74 x 80 mm) Soupapes d'admission automatique, d'échappement latérale - Carburateur RV semi-automatique - Allumage par pile/bobine et trembleur - Transmissions primaire par engrenages, secondaire (moteur et pédalier) par chaîne unique - Embrayage et boîte épicycloïdale à 2 rapports dans le moyeu ar. - Cadre simple berceau ouvert et partie av. boulonnée - 2 freins ar. à enroulement - Pneus à talons 26" - 147 kg - 40 km/h.

Surnommées les "tue belle-mère", les tricar n'eurent qu'une brève carrière.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales