Chevallier - Trois cylindres
 Retour liste des marques


Chevallier Trois cylindres motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Ch. Lacombe
9707

Cylindrée : 500
Modèle : Trois cylindres
Production : 1986 - 1986
Catégorie : (R) Racing
   
Chevallier
500 Honda trois cylindres - 1986
Le petit qui fît trembler les gros


Venu à la technique moto à la fin des années soixante-dix pour aider son frère Olivier brillant pilote en Grand Prix, Alain Chevallier allait s'imposer comme l'un des meilleurs préparateurs avant de devenir un constructeur très respecté.

Drame et succès
Dès 1978, Alain se lance dans le développement des twins Yamaha TZ 250 et 350 d'Olivier et réalise des parties cycle originales. Mais Olivier trouve la mort sur le circuit du Castellet, en avril 1980. Très affecté, Alain songe à tout arrêter, puis se résout à confier ses motos à d'autres pilotes en quête d'un matériel performant. Les Chevallier retrouvent le chemin du succès avec Saul, Baldé, Rougerie ou Espié. Mais c'est le jeune Belge Didier de Radigues qui obtient les résultats les plus probants en terminant vice-champion du monde 350 cm3, en 1982, et 3e du championnat 250, l'année suivante. Les bicylindres, nés dans l'atelier de Vendôme, ont collectionné pole-positions aux essais et records du tour en course et remporté au total quatre victoires en 250 et trois en 350.

L'estime du HRC
Chevallier se lance en catégorie 500, en 1984, en réalisant, autour d'un trois cylindres Honda, un châssis minuscule qui reste fidèle à la structure tubulaire, tournant le dos à la tendance japonaise qui va vers une généralisation des caissons en aluminium. Très légère, la moto dépasse à peine 110 kg. De Radigues alternera exploits et déconvenues, mais la Chevallier révélera des qualités de tenue de route si évidentes que l'ingénieur Oguma, grand patron du HRC (le service course de Honda), prêtera à plusieurs reprises, un moteur "usine" à la petite équipe franco-belge. Une marque de respect à l'égard d'une réalisation artisanale, dont l'efficacité fit parfois trembler les géants de la vitesse que sont Honda et Yamaha.

Tricylindre en V à 112° 2 t refroidi par eau 499 cm3 (62,6 x 54) - 125 ch/11 500 tr/min - Admission par clapets - 3 carburateurs Ø 34 mm - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau en tubes au chrome molybdène - Suspensions av. télescopique, ar. monoamortisseur type UniTrak - Freins av. 2 disques Ø 320 mm (ou disque unique en carbone), ar. 1 disque - Roues 18'' ou 16" - 110 kg - 270 à 290 km/h selon circuit.

La 500 Chevallier à moteur Honda inquiéta fort toutes les motos d'usine, en 1984 et 1986.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.





© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - Motos NOUGIER - Motos insolites - Motos japonaises - Unusual Motorcycles - Scooters du Monde - Motos Passion - Motos GILLET - Liens - Contact

Moto Collection - François-Marie Dumas -www.moto-collection.org

Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

Mentions légales